CHICAGO — Voici les cinq moments marquants du match entre le Canadien de Montréal et les Blackhawks de Chicago, dimanche, au United Center:

Lindgren est alerte

En l’absence de Carey Price, blessé au bas du corps, et puisqu’Al Montoya avait affronté les Jets de Winnipeg la veille, le Canadien s’est tourné vers Charlie Lindgren pour repousser les tirs des Blackhawks. Même si Lindgren ne connaissait peut-être pas le début de saison espéré dans la Ligue américaine avec une moyenne de 3,53 et un taux d’efficacité de ,885, il a affiché une belle combativité tôt dans le match. À son quatrième départ dans la LNH, Lindgren s’est notamment distingué avec un peu plus de 90 secondes à faire au premier vingt, quand il s’est projeté vers sa gauche pour stopper un tir de Jonathan Toews.

Le vent dans les voiles

Les Blackhawks de Chicago ont amorcé la deuxième période en avantage numérique, à la suite d’un bête bâton élevé de Jonathan Drouin tard dans le premier engagement. Les locaux en ont profité pour décocher les huit premiers tirs de la période, se forgeant une avance de 22-9 à ce chapitre. Charlie Lindgren est toutefois demeuré intraitable, même s’il a aussi joué de chance quand un lancer de Jonathan Toews a atteint le poteau après 1:52 de jeu.

Un duo à suivre…

Alex Galchenyuk et Jonathan Drouin ont été au coeur des meilleures occasions de marquer du Tricolore lors du deuxième vingt. Galchenyuk a mis la table deux fois pour son compagnon de trio, mais la dernière passe n’a pas toujours été à point, compliquant les efforts du Québécois. Les deux hommes avaient chacun trois points à leurs quatre matchs précédents.

… et qui produit!

Il suffisait d’en parler, Jonathan Drouin a finalement ouvert le pointage après 1:54 de jeu en troisième période. La rondelle a abouti sur la lame du bâton d’Alex Galchenyuk après une bataille le long de la rampe. Galchenyuk a remis le disque à Drouin, qui a foncé vers le filet des Blackhawks. Drouin a battu le repli du défenseur Connor Murphy et a surpris le gardien Corey Crawford, qui semblait s’attendre à une passe vers sa gauche.

Un but d’assurance inattendu

Le Canadien a continué de surfer sur cette vague. Corey Crawford a dû être vigilant tard dans un avantage numérique des visiteurs, stoppant coup sur coup les tirs de Jeff Petry et Phillip Danault. Cependant, le but d’assurance est venu un peu plus tard, à 7:45, et il est venu du bâton de Joe Morrow. Le défenseur du Canadien en était seulement à son cinquième match avec le Canadien cette saison. Il s’agissait pour lui d’un premier but dans l’uniforme bleu-blanc-rouge et d’un troisième en 70 rencontres dans la LNH.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!