Nam Y. Huh Nam Y. Huh / The Associated Press

BROSSARD, Qc — Carey Price n’a pas participé à la séance d’entraînement du Canadien de Montréal, mardi matin, au Complexe sportif Bell, mais ce n’est pas Al Montoya qui aura l’honneur de jouer le premier match de l’équipe contre les Golden Knights de Vegas.

Ce privilège reviendra à Charlie Lindgren, qui aura donc l’occasion d’effectuer un deuxième départ d’affilée, 48 heures après une solide performance contre les Blackhawks de Chicago. Face à une équipe que le Canadien n’avait pas battue au United Center depuis le 27 février 2002, Lindgren a repoussé 38 rondelles chemin faisant vers son premier jeu blanc dans la LNH, 2-0.

Lindgren tentera de signer une cinquième victoire en autant de sorties en carrière dans la LNH. S’il y parvient, il deviendra le premier gardien chez le Canadien à réaliser pareil exploit depuis Wayne Thomas, en janvier 1973. En fait, Thomas avait gagné ses sept premières rencontres avant de subir une défaite aux mains des Red Wings de Detroit, le 28 janvier.

En carrière, Lindgren présente une moyenne de buts alloués de 1,24 et un taux d’arrêts de ,960.

Il s’agit là d’impressionnantes statistiques qui couvrent un échantillon néanmoins restreint. Il reste que Julien croit au potentiel du jeune gardien américain.

«Je l’ai vu jouer l’an dernier et pendant le camp d’entraînement, et ce n’est pas comme s’il vient juste de retenir mon attention. J’ai toujours pensé qu’il avait les atouts pour devenir un très bon gardien dans cette ligue. J’aime le fait qu’il soit jeune et qu’il ait eu une chance de jouer sur une base régulière dans les ligues mineures. Pour l’instant, tout ce que je peux dire, c’est que chaque fois que nous avons fait appel à lui, il a accompli de l’excellent travail.»

Rien de neuf

Price n’a pas revêtu l’uniforme depuis sa défaite de 6-3 aux mains du Wild du Minnesota, jeudi dernier. Un certain mystère entoure cette blessure car Price, après ce match, avait déclaré qu’il n’était pas blessé.

À une question d’un journaliste anglophone, Julien a affirmé sans détour que les problèmes actuels de Price n’ont absolument rien à voir avec ceux qui l’ont tenu à l’écart du jeu de la fin novembre jusqu’à la conclusion du calendrier régulier, il y a deux ans.

«(Carey) a subi des tests lundi, et c’est encore considéré comme une blessure mineure. On espère le voir sur la glace dans les prochains jours», a fait savoir Julien, qui ne s’est pas engagé pour les deux prochaines parties du Canadien cette semaine, contre le Wild, jeudi, et les Sabres de Buffalo samedi.

«Je ne suis pas rendu là. Je sais que j’ai un gardien, ce soir, qui mérite d’être devant le filet et on va y aller avec lui.»

Price connaît le pire début de saison de sa carrière, avec une fiche de 3-7-1, une moyenne de buts alloués de 3,77 et un taux d’arrêts de ,877. Il a concédé au moins quatre buts lors de six de ses sept dernières sorties.

Par ailleurs, Charles Hudon a participé à la séance d’entraînement et il a même fait du temps supplémentaire. Il n’a pas rencontré les médias et rien ne dit qu’il jouera contre les Golden Knights.

«C’est une décision que nous allons prendre avant le match. On va s’assurer que Charles est quand même assez bien. Il a patiné ce matin. Je sais qu’il en a fait un peu plus après que j’ai quitté la patinoire. On va prendre une décision ce soir.»

Le jeune attaquant du Tricolore, auteur de ses deux premiers buts dans la LNH il y a huit jours à Ottawa, s’est blessé au haut du corps à Winnipeg et n’a pas affronté les Blackhawks.

Pour le Canadien, le match de ce soir sera le premier d’une séquence de six à domicile au cours des deux prochaines semaines. Selon Julien, c’est une occasion pour l’équipe d’envoyer un message aux autres formations de la LNH.

«Nous sommes contents d’être revenu chez nous. Là, il faut prendre avantage de ce qui se présente devant nous. C’est notre chance de profiter de cette occasion, premièrement, pour s’identifier comme une bonne équipe à domicile et de monter au classement.»

Julien sait par ailleurs que le duel de ce soir ne sera pas facile face aux Golden Knights, une formation déjà reconnue pour sa ténacité et qui continue de bien se défendre malgré le fait qu’ils aient perdu trois gardiens en raison de blessures, dont Marc-André Fleury et Malcolm Subban.

«Il faut leur donner crédit pour la façon qu’ils jouent. Ils ont une attitude de cols bleus. Ce sont des travaillants, ils démontrent beaucoup de caractère. Avec le potentiel de joueurs qu’ils ont, ils donnent de bons matchs à tout le monde.»

Drouin récompensé

Dans un autre ordre d’idées, Jonathan Drouin a été déclaré vainqueur de la Coupe Molson pour le mois d’octobre.

Drouin a été nommé deuxième étoile à deux occasions (le 5 octobre à Buffalo et le 14 octobre contre Toronto) et sélectionné troisième étoile une fois (le 24 octobre contre la Floride).

En 12 matchs en octobre, l’attaquant québécois de 22 ans a mené l’équipe avec sept mentions d’aide, neuf points (à égalité avec Shea Weber) et trois points en avantage numérique (à égalité avec Alex Galchenyuk et Brendan Gallagher).

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!