DENVER — De la demi-douzaine de nouveaux entraîneurs dans la NFL, Vance Joseph s’est retrouvé dans la meilleure situation, selon le consensus. Un club qui a vécu un défilé des champions au début de 2016, une défense exceptionnelle et une attaque renouvelée.

Comparés aux autres cinq clubs avec un nouvel entraîneur, qui ont gagné en moyenne quatre matches l’an dernier, les Broncos avaient montré une fiche de 9-7 en 2016. Et le poste est devenu disponible en raison des ennuis de santé de Gary Kubiak, et non à cause d’un rendement insatisfaisant.

Mais à mi-chemin cette saison, ce sont les Broncos (3-5) qui sont en déroute, ayant perdu cinq fois à leurs six derniers matches.

Sean McVay, avec les Rams (6-2), Doug Marrone, avec les Jaguars (5-3), et Sean McDermott, avec les Bills (5-3), semblent être en bonne position pour jouer en janvier.

Anthony Lynn et ses Chargers (3-5) vont mieux, après un premier mois où ils ont perdu trois fois par un placement ou moins.

Les 49ers de Kyle Shanahan ont une fiche de 0-9, mais ils pourraient au moins s’en tirer avec le premier choix lors du prochain repêchage.

«C’est sûr que ça devient lourd, a t-il confié, au sujet du dossier de ses protégés. Si vous y pensez trop, vous allez être très affecté. Mais ce n’est pas comme ça que vous allez faire mieux.»

La glissade des Broncos alimente les tribunes téléphoniques dans les Rocheuses, où certains voudraient remplacer le coordonnateur offensif, Mike McCoy.

Suite au départ de Kubiak, le coordonnateur défensif Wade Phillips s’est joint au personnel de McVay tandis que celui à l’attaque, Rick Dennison, a été engagé par Buffalo.

Les Rams ont le meilleur différentiel de points dans la ligue. Les Bills semblent en voie de finalement rejouer en éliminatoires, où on ne les a pas vus depuis 2000.

Les Rams n’ont pas prolongé leur campagne depuis 2004, les Jaguars depuis 2007 et les Chargers depuis 2009.

Denver garde espoir car les meneur de leur section, les Chiefs, ont perdu trois de leurs quatre dernières rencontres.

«Nous avons encore du temps pour nous replacer, mais ça doit commencer dès maintenant», a dit Joseph.

Joseph reconnaît que ses adjoints doivent également se retrousser les manches.

La défense de Joe Woods connaît trop de ratés, les unités spéciales de Brock Olivo décoivent et McCoy se cantonne à des schémas à trois ailiers, même s’il en a résulté 18 sacs aux dépens de ses quarts, depuis six matches.

«Quand les résultats ne sont pas là, comme entraîneurs nous devons faire mieux, absolument, a dit Joseph. Ça commence avec moi. Dans cette ligue, ce sont les clubs les mieux dirigés qui vont chercher les victoires.»

McDermott a optimisé le rendement de Tyrod Taylor, et les Bills mènent la NFL avec un différentiel de revirements de plus 11. Ils seront mis à l’épreuve au fil des quatre prochains matches, avec comme rivaux les Saints, les Chargers, les Chiefs et les Patriots.

Guidé par McVay et mieux entouré sur le terrain, le quart Jared Goff a fait des pas de géants cette année. Il reste aux Rams des matches qui s’annoncent corsés contre les Vikings, les Saints et les Eagles, notamment.

Jadis coordonnateur offensif, Marrone savait exactement à quoi s’attendre de Blake Bortles. Il a donc mis l’accent sur la course et aussi sur la défense, qui était déjà très solide. Leonard Fournette et Calais Campbell font des merveilles dans ces aspects. L’un est une recrue, l’autre était un joueur autonome.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!