MONTRÉAL — Même s’il a déjà acquis son quatrième championnat du monde de Formule 1, Lewis Hamilton n’a pas levé le pied.

Le Britannique fut le plus rapide de chacune des séances d’essais libres vendredi au Grand Prix du Brésil, tenant promesse après avoir déclaré qu’il ne serait pas distrait lors de l’avant-dernière course du calendrier.

Hamilton a obtenu son quatrième titre en carrière il y a deux semaines à Mexico. Depuis ce temps, son nom a circulé dans les «Paradise Papers», qui indiquent qu’il a épargné plus de 4 millions $ lors de l’achat de son jet privé en l’enregistrant dans l’île de Man, qui est située en mer d’Irlande. Il a refusé de discuter du sujet, mais ses avocats ont rappelé qu’une telle manoeuvre était légale.

Hamilton avait signé le meilleur temps en matinée sur le circuit dénivelé d’Interlagos, et il a été légèrement plus lent en après-midi. Dans chacune des séances, il a devancé son coéquipier chez Mercedes Valtteri Bottas.

Tous les enjeux sont déjà réglés, sauf l’identité du vainqueur des deux dernières courses de la saison, à Sao Paulo et à Abu Dhabi dans deux semaines.

Il reste la lutte pour les deuxième et troisième rangs au championnat des pilotes. Le pilote Ferrari Sebastian Vettel a amassé 277 points, soit 15 de plus que Bottas.

Daniel Ricciardo, chez Red Bull, occupe le quatrième échelon. Il est trop loin pour espérer les rattraper.

Ricciardo a signé le troisième meilleur chrono de l’après-midi, tout juste devant Vettel. Le coéquipier de l’Australien, Max Verstappen, a suivi en cinquième place, devant le pilote Ferrari Kimi Raikkonen.

Stroll reste sur sa faim

L’autre pilote Williams, Lance Stroll, n’a pu faire mieux que le 14e temps, à 1,549 seconde de Hamilton. Il se trouvait loin derrière le Brésilien Felipe Massa, qui a abouti en huitième place.

À son retour dans les puits, le pilote recrue âgé de 19 ans a expliqué l’écart entre Massa, qui dispute un dernier Grand Prix devant ses partisans en carrière en F1, et lui par son manque d’expérience — ainsi que la malchance.

«Je crois que c’est la 15e fois qu’il pilote ici, alors que c’était ma première, a confié Stroll. (…) Et puis je me suis retrouvé coincé dans le trafic en piste, donc je n’ai pu pousser la voiture à la limite.»

Néanmoins, le pilote de Mont-Tremblant s’est dit optimiste pour la séance de qualifications prévue samedi.

«Ç’a bien été. C’était ma première sortie sur cette piste, donc j’ai commencé à trouver mes repères. Mais il reste du travail à accomplir, et j’espère que ça ira mieux demain (samedi), a expliqué Stroll. La voiture se comporte bien. Il s’agira maintenant de trouver une façon de tout mettre ensemble pour qu’elle atteigne son plein potentiel».

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!