Mark Taylor Mark Taylor / La Presse Canadienne

OTTAWA — Les joueurs Rouge et Noir d’Ottawa espèrent que le repos pourra jouer en leur faveur dimanche après-midi lorsqu’ils croiseront le fer avec les Roughriders de la Saskatchewan.

Le Rouge et Noir (8-9-1) recevra à domicile les Roughriders (10-8-0) à l’occasion de la demi-finale de la section Est et plusieurs ont insisté sur le fait que la formation ontarienne n’ait disputé qu’un seul match lors du dernier mois en raison du calendrier peu commode qui comportait deux semaines de repos lors des trois dernières semaines de la saison.

Le 13 octobre, la troupe de Rick Campbell a vaincu les Roughriders 33-32. La formation de la Saskatchewan avait remporté le premier duel entre les deux équipes, 18-17.

Alors que sa fin de calendrier était loin d’être idéale, le Rouge et Noir peut simplement espérer que ce temps de repos sera bénéfique.

«Lorsque tu atteins les éliminatoires, tout ce qui se passe à l’extérieur n’a plus aucune importance parce que tout le monde se concentre sur la victoire et sait que ça ne tient qu’à un fil, a souligné Campbell. Je garde espoir qu’avec tout le temps de repos dont nos gars ont bénéficié, ils sont en grande forme. C’est assez unique de n’avoir joué qu’un seul match en un mois, mais idéalement, nous utiliserons cette situation à notre avantage.»

SirVincent Rogers et le receveur Josh Stangby auront certainement tiré profit de cette période afin de soigner leur blessure et pourront réintégrer la formation dimanche.

Rogers n’a pas enfilé ses crampons depuis le 22 septembre dernier, mais ne souhaitait surtout pas s’absenter des éliminatoires pour une deuxième année consécutive. La saison dernière, le vétéran a raté les deux derniers mois de la saison, dont la victoire des siens en finale de la Coupe Grey, en raison d’une blessure à la cheville.

«Je ne voulais pas vivre la même situation que l’an dernier, c’était tellement frustrant de regarder mes coéquipiers depuis les lignes de côté, se souvient Rogers. Je me sens bien et je suis prêt à retourner sur le terrain.»

La formation ontarienne sera toutefois privée des services de son receveur étoile Brad Sinopoli et du demi défensif Jerrell Gavins, qui se sont blessés à la fin de la saison. Mais comme ç’a été généralement le cas cette saison, on s’attend à ce qu’un autre joueur se démarque et relève le défi du côté du Rouge et Noir.

Sherrod Baltimore, qui disputera son premier match éliminatoire en carrière, est un demi défensif qui a réussi à combler le vide laissé par Gavins et le joueur de 25 ans a stipulé qu’il avait l’intention de livrer son meilleur match en carrière jusqu’à présent.

«Tout ce qui arrive, nous sommes en mesure de le gérer.  »Coach Campbell » nous donne confiance, a mentionné Baltimore. En ce moment nous plafonnons, mais nous sommes capables de faire bien mieux lors de chaque match. Nous prenons de l’assurance.»

Le quart-arrière Trevor Harris aurait de loin préféré parler de la période de repos de son équipe que de son premier départ en éliminatoires.

Harris a semblé presque agacé lorsque les médias lui ont demandé s’il allait élever son jeu d’un cran puisque c’était un match éliminatoire.

«C’est un match comme un autre, je ne ferai rien de différent, a déclaré Harris. Je ne crois pas que l’intensité sera différente.

«On est loin dans la saison alors c’est certain que les attentes sont plus grandes, je le sais, mais je vais simplement faire mon boulot comme à l’habitude.»

Trop souvent cette saison, le Rouge et Noir a été son propre ennemi. L’équipe devra minimiser les erreurs face aux Roughriders.

«Nous nous sommes tirés dans le pied quelques fois et c’est pourquoi nous avions un début de saison désastreux (1-6), a admis Harris. En éliminatoires, tu n’as qu’une seule chance. Si nous nous tirons dans le pied dimanche, notre saison sera terminée et nous devrons regarder les autres matchs au lieu de les jouer.»

Les joueurs du Rouge et Noir amorcent les éliminatoires à titre de Champions de la Coupe Grey et affichent étrangement le même dossier, 8-9-1, que l’an dernier lorsqu’ils ont terminé au sommet du classement de l’Association Est. Cependant, peu leur prédisent le même sort.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!