QUÉBEC — Le Rouge et Or de l’Université Laval a marqué 22 points en première demie, samedi, remportant finalement la coupe Dunsmore 25-22 face aux Carabins de l’Université de Montréal, à Québec.

Les visiteurs ont corsé les choses avec 50 secondes à écouler, grâce à une réception payante de sept verges de Kevin Kaya. La transformation de deux points a été réussie.

Sur le botté court qui a suivi, qui a bondi très haut, Kaya a étendu le bras pour toucher au ballon près de la ligne de côté, permettant à Montréal de conserver le ballon. Mais cantonnés au milieu du terrain par des punitions et à court de temps, les Carabins n’ont pas pu faire plus de dommages.

Pour le Rouge et Or, il s’agit d’une deuxième coupe Dunsmore d’affilée, une 13e en 15 ans.

Samedi prochain, la troupe de Glen Constantin va se mesurer aux Dinos de l’Université de Calgary, à l’occasion de la coupe Mitchell. Ce match aura lieu dans l’Ouest. Les Dinos ont défait les Thunderbirds de l’Université de la Colombie-Britannique 44-43, quelques minutes après le résultat final de la coupe Dunsmore.

L’objectif ultime: la Coupe Vanier qui sera présentée au Tim Hortons Field de Hamilton, le 25 novembre.

Les favoris de la foule ont pris les devants après environ cinq minutes de jeu, Marc-Antoine Pivin captant une passe de touché de 26 verges d’Hugo Richard.

Pivin était couvert de près par Jordan Perrin, mais il l’a battu de vitesse. Pivin a été limité à quatre matches à cause de blessures, cette saison.

L’UdeM a nivelé peu après, après avoir fait perdre le ballon au quart Vincent Alarie-Tardif. Brian Harelimana l’a saisi et a parcouru 38 verges, jusqu’en zone payante.

Les Carabins ont ensuite soutiré un simple, avant de commettre un revirement.

Mathieu Betts du Rouge et Or a fait perdre le ballon au quart Samuel Caron, et il en a suivi un placement de 29 verges de David Côté. C’était donc 10-8 Rouge et Or, avec 1:44 à disputer au premier quart.

En début de deuxième quart, après une pénalité, les Carabins ont choisi de concéder un touché de sûreté. Le Rouge et Or voyait son avance bonifiée à 12-8.

L’Université Laval a frappé à nouveau quelques minutes plus tard, quand Benoit Gagnon-Brousseau a capté une passe de touché de six verges de Richard.

Avec 9:12 au cadran en première demie, un placement de 37 verges de Côté a porté l’avance du club local à 22-8.

Les Carabins ont redonné signe de vie en toute fin de première demie. Caron a rejoint Guillaume Paquet sur 39 verges et quelques jeux plus tard, un placement de 16 verges de Louis-Philippe Simoneau verges a diminué la priorité du Rouge et Or à 22-11. Tout cela a donné suite à une occasion de placement ratée de Côté, à partir de 37 verges.

Les hommes de Danny Maciocia ont écopé de 66 verges de punitions en première demie.

On pensait que le Rouge et Or avait porté un coup dur en fin de troisième quart: Pivin a capté une longue passe de Richard et s’est rendu en zone des buts, un jeu de 66 verges. Mais ça n’a pas compté, Laval ayant commis de l’obstruction.

Les seuls points du troisième quart ont été le placement de 44 verges de Simoneau, avec 1:29 à disputer à l’engagement.

Betts a réussi un sac important avec cinq minutes d’écoulées au dernier quart, forçant les Carabins à dégager. C’était son deuxième sac de la rencontre.

À mi-chemin au quatrième quart, Gabriel Ouellet a stoppé une montée montréalaise avec une interception à la ligne de 23 des Carabins. Le ballon a bifurqué avant d’échouer dans ses mains.

Côté a donné une marge un peu plus confortable aux siens avec un placement de 34 verges, avec 1:38 au cadran dans le match. C’était alors 25-14 en faveur du Rouge et Or. Les Carabins ont chèrement vendu leur peau, mais au final, c’est le Rouge et Or qui aura la chance d’accéder au match du championnat canadien.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!