Torey Lovullo, des Diamondbacks de l’Arizona, a été élu le gérant de l’année dans la Ligue nationale, mardi.

Dans l’Américaine, le même honneur est allé à Paul Molitor, des Twins du Minnesota.

La saison 2017 était la première campagne complète de Lovullo comme gérant dans les majeures.

Les honneurs viennent au terme de scrutins menés auprès de journalistes attitrés au baseball.

L’Arizona a montré une fiche de 93-69, participant aux séries pour la première fois depuis 2011. Le club avait eu un rendement de 69-93 en 2016.

Lovullo, 52 ans, était l’instructeur sur le banc des Red Sox quand il a guidé Boston pendant 48 matches en 2015, alors que John Farrell subissait des traitements contre le cancer.

Les D’Backs ont écarté les Rockies en match éliminatoire, avant d’être balayés par les Dodgers de Los Angeles, au premier tour des séries.

Ils étaient menés à l’attaque par Paul Goldschmidt, Jake Lamb et J.D. Martinez, ce dernier acquis en juillet, et au monticule par Zack Greinke, Robbie Ray et Fernando Rodney.

Dave Roberts, des Dodgers, et Bud Black, du Colorado, ont fini deuxième et troisième au scrutin de la Nationale.

Terry Francona, des Indians, et A.J. Hinch, des Astros, ont terminé deuxième et troisième dans celui de l’Américaine.

Les scrutins ont été complétés avant le début des séries.

Molitor et Frank Robinson sont les seuls gérants de l’année qui font aussi partie du Temple de la renommée comme joueurs. Robinson a été le gérant de l’année en 1989 dans l’Américaine, aux commandes des Orioles de Baltimore.

Après une saison de 59-103 en 2016, les Twins ont gagné 85 matches cette année, accédant au match éliminatoire de l’Américaine. Leur parcours a pris fin au Yankee Stadium, battus 8-4 par les New-Yorkais.

Le mois dernier, les Twins ont prolongé le contrat de Molitor de trois ans, jusqu’à la fin de 2020. Le natif du Minnesota est âgé de 61 ans.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!