ORLANDO, Fla. — Le baseball majeur espère bien réduire la longueur des matches la saison prochaine.

La durée moyenne d’un match de neuf manches a été trois heures et cinq minutes cette saison, un record. La durée moyenne en 2015 était 2:56.

Lors des séries cette année, la durée moyenne d’une rencontre a été trois heures et 29 minutes.

Plusieurs propriétaires et directeurs généraux veulent que les receveurs se rendent moins souvent au monticule, quelle que soit la raison: changer des signaux, discuter des prochains tirs ou donner un répit au lanceur.

Le président des Blue Jays de Toronto, Mark Shapiro, dit que «ce n’est pas seulement d’être à l’écoute de nos partisans aujourd’hui. Il faut aussi penser au futur et avoir en tête ce contre quoi nous sommes en compétition.»

L’hiver dernier, les ligues majeures ont proposé trois changements rejetés par les joueurs, mais qui peuvent être implantés sans leur accord, en 2018: limiter les receveur à une visite au monticule par lanceur par manche; limiter à 20 secondes le temps entre chaque tir, et hausser la limite inférieure de la zone des prises de juste en-dessous de la rotule à son niveau d’avant 1996 – à la partie supérieure de la rotule.

Le commissaire Rob Manfred préfère en venir à une entente avec l’Association des joueurs.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!