AP Kyrie Irving

BOSTON — Les Celtics aiment de la façon dont ils jouent en ce moment.

La troupe de Brad Stevens a signé 13 gains consécutifs, mais elle est cependant consciente que cette séquence pourrait prendre fin abruptement jeudi soir lorsque les champions en titre leur rendront visite au TD Garden.

Le coup d’envoi de la saison a été terrible pour les Celtics, qui ont perdu les services de Gordon Hayward, blessé à la cheville dès le premier match de la saison. La formation de Boston a toutefois surpassé les attentes jusqu’à présent en l’absence de Hayward, qui dispute sa première saison dans l’uniforme vert et blanc, en remportant 13 victoires consécutives après avoir amorcé la saison avec deux défaites. Kyrie Irving est une puissance offensive, alors que Jaylen Brown et la recrue Jayson Tatum mettent à profit leurs responsabilités accrues.

Les efforts constants du vétéran Al Horford et l’ajout de Marcus Morris à la formation amplifient la valeur de l’équipe, et soudainement, l’effervescence qui entourait les Celtics avant le début de la saison est de retour.

Néanmoins, Horford a ri lorsqu’un journaliste a évoqué la possibilité que le match de jeudi soit un avant-goût de la finale de la NBA.

«Nous avons encore beaucoup de chemin à faire, a déclaré Horford. Nous sommes seulement en novembre.»

L’entraîneur des Celtics Brad Stevens a soulevé mercredi, durant la période de visionnement, que sa plus grande préoccupation était que son équipe devait se concentrer sur les points à améliorer.

«Autrement, nous serons vulnérables, a mentionné Stevens. Il y a une raison pour laquelle ils n’ont pas disputé des matchs chaudement serrés. C’est parce qu’ils sont terriblement efficaces.»

Les deux équipes ont chacune remporté un des deux duels, mais les Warriors étaient à plein effectif lors d’un seul affrontement. La troupe de Steve Kerr avait écrasé les Celtics 104-88 en novembre dernier à Boston, lors de laquelle Kevin Durant, Klay Thompson et Stephen Curry avaient combiné 67 points. Les Celtics avaient pris leur revanche en mars lorsque Durant manquait à l’appel en raison d’une blessure au genou.

Les Warriors sont aussi sur une lancée de sept victoires consécutives. L’entraîneur des Warriors a noté qu’il aimait ce qu’il voyait des «nouveaux» Celtics.

«Ils sont motivés, a affirmé Kerr. C’est une équipe qui est à la hausse depuis les dernières années… Ils veulent remporter un championnat et ça paraît.

«Il semble que les Celtics soient l’équipe du futur dans l’Association Est. Ça ressemble à une équipe qui pourrait se retrouver au sommet du classement de l’Est pour un long moment.»

Stevens est cependant plus préoccupé par la situation actuelle son équipe.

«L’avenir est difficilement prévisible et nous devons rester dans le moment présent pour devenir meilleurs, a ajouté Stevens. Nous verrons par la suite ce que le futur nous réserve.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!