Martti Kainulainen Martti Kainulainen / The Associated Press

RUKA, Finlande — Le Norvégien Johannes Hoesflot Klaebo a remporté haut la main le sprint en style classique de la Coupe du monde de ski de fond disputée à Ruka, en Finlande, épreuve où le Québécois Alex Harvey a été incapable de franchir le cap des quarts de finale.

Klaebo, champion en titre du classement général de sprint de la Coupe du monde, a dominé l’épreuve.

Le Norvégien s’est assuré une confortable avance et il a même ménagé ses efforts avant la ligne d’arrivée, devançant son compatriote Paal Golberg de 1,35 seconde.

Le Suédois Calle Halfvarrson est monté sur la troisième marche du podium, à 4,03 secondes du vainqueur.

Harvey, de Saint-Ferréol-les-Neiges, qui avait inscrit le 13e chrono de la ronde des qualifications, s’est contenté du cinquième rang dans sa vague quart de finale pour se classer 21e.

«J’ai fait des erreurs de positionnement, a reconnu Harvey. J’aimerais refaire la course et prendre des décisions différentes.»

Le Britanno-Colombien Julien Locke a fini au 59e rang, le Torontois Len Valjas 63e, Knute Johnsgaard de Whitehorse 73e, l’Ontarien Devon Kershaw 74e, et les Albertains Graeme Killick 85e et Jesse Cockney 95e.

La Russie a délégué trois athlètes qui ont été exclus par le Comité international olympique (CIO) pour leur implication dans le programme de dopage russe aux Jeux olympiques de 2014.

Les sanctions du CIO n’empêchent pas les skieurs de participer à des compétitions non olympiques, et la Fédération internationale de ski a choisi de ne pas imposer ses propres suspensions jusqu’à ce que le CIO lui fournisse les preuves qui ont justifié ses décisions.

Chez les dames, la victoire est allée à la Suédoise Stina Nilsson, qui a devancé par 24 centièmes de seconde l’Américaine Sadie Bjornsen. La Russe Yulia Belorukova, qui n’a pas fait l’objet de sanctions du CIO, s’est classée troisième à 0,91 seconde.

Dahria Beatty et Emily Nishikawa, toutes les deux de Whitehorse, ont pris respectivement les 64e et 74e rangs tandis que Cendrine Browne, de Saint-Jérôme, a terminé à la 87e position.

Des trois Russes sous le coup d’exclusion du CIO, Evgenia Shapovalova s’est qualifiée pour les demi-finales mais a raté sa place en finale par 0,38 seconde.

Maxim Vylegzhanin et Evgeny Belov n’ont pas franchi la ronde des qualifications.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!