LAKE LOUISE, Alb. — Erik Guay s’attend à une descente plus douce que ce que les skieurs ont vécu vendredi, à l’aube de la première épreuve de la Coupe du monde de ski alpin.

L’athlète de 36 ans originaire de Mont-Tremblant a été le meilleur skieur canadien de la descente d’entraînement à la Coupe du monde de ski alpin de Lake Louise.

Guay a affiché le cinquième temps, neuf dixièmes de seconde derrière le Français Adrien Theaux, qui a signé le meilleur chrono de la journée, dévalant la piste en 1:51,54. L’Autrichien Matthias Mayer a fini deuxième en 1:51,89, tandis que le Norvégien Kjetil Jansrud a revendiqué le troisième temps en 1:52,23.

Les hommes n’ont pu participer qu’à une descente d’entraînement à l’aube de la course, samedi, en raison des mauvaises conditions météorologiques ces deux derniers jours.

Guay détenait un avantage, car il était le premier à effectuer sa descente. Alors que la température s’approchait du point de congélation, la piste est devenue plus souple pour quelques skieurs.

«La neige n’était pas belle. Ce n’est pas la faute de quelqu’un en particulier, a fait valoir Guay. Les techniciens de piste ont fait tout ce qu’ils ont pu, mais avec la pluie et les températures chaudes, ils ne pouvaient rien faire de plus.»

Il ne devrait pas y avoir de précipitations lors des prochains jours et le mercure devrait glisser à moins-7 degrés Celsius pendant la nuit, ce qui devrait améliorer les conditions de la piste pour samedi. Une épreuve du Super-G est prévue le lendemain.

«Je m’attends à ce que la piste devienne un peu plus ferme, un peu plus dure et un peu plus difficile à agripper», a ajouté Guay.

L’année dernière, l’épreuve masculine de la Coupe du monde à Lake Louise avait été annulée pour une première fois parce qu’il faisait trop chaud pour créer de la neige. L’épreuve féminine avait cependant eu lieu la semaine suivante.

Sept autres représentants de l’unifolié ont participé à la descente d’entraînement. Benjamin Thomsen a abouti au 14e rang, tandis que ses compatriotes Tyler Werry et Manuel Osborne-Paradis ont suivi aux 15e et 19e échelons, respectivement. Le Québécois Dustin Cook, de Lac-Sainte-Marie, n’a pu faire mieux que le 69e chrono, en 1:56,46.

Les skieurs de tous les pays ont posé un autocollant en forme de coeur orné des initiales «D.P.» sur leur casque en l’honneur du skieur français David Poisson, mort à l’entraînement la semaine dernière à Nakiska.

«Nous avons cette belle pensée pour lui, a souligné le skieur italien Werner Heel. Nous allons l’honorer toute la saison, pas seulement ce week-end.»

Guay est le skieur canadien le plus décoré à la Coupe du monde grâce à une récolte de 25 médailles en carrière. En février, il a remporté le titre en Super-G et il a décroché une médaille d’argent en descente lors des Championnats du monde.

Des douleurs au dos ont cependant limité son entraînement avant de skier à Lake Louise et elles ont encore fait des leurs vendredi.

«C’est arrivé vers la fin de la piste alors je ressens des raideurs en ce moment, a avoué Guay. J’espère qu’elles vont diminuer rapidement et que je serai en mesure de me préparer demain.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!