Mark Schiefelbein Mark Schiefelbein / The Associated Press

PÉKIN, Chine — Mark McMorris a effectué un retour triomphal sur les pentes en remportant l’or à la compétition de big air de la Coupe du monde de surf des neiges de Pékin, samedi.

Il s’agissait de la première compétition du planchiste de Regina depuis qu’il a été victime d’une vilaine chute dans le secteur de Whistler, en Colombie-Britannique, il y a huit mois.

McMorris s’était fracturé la mâchoire, le bras gauche, le pelvis et quelques côtes, en plus d’avoir subi l’affaissement du poumon gauche et de s’être perforé la rate lors d’une chute contre un arbre survenue en mars.

Il n’a toutefois démontré aucun signe de faiblesse samedi, après s’être hissé au premier rang à l’issue des qualifications avec un score de 83,00 points. En finale, le Canadien a impressionné les juges avec une triple vrille avant 1440 mute et une triple vrille arrière 1440 indy pour récolter un total de 187,00 points.

Le Néo-Zélandais Tiarn Collins a obtenu l’argent, devant le Norvégien Torgeir Bergrem.

Sébastien Toutant, de l’Assomption, n’a pas participé à cette épreuve.

Cette victoire de McMorris est un pas vers les Jeux olympiques de Pyeongchang, en Corée du Sud. Il avait gagné le bronze en slopestyle aux Jeux de Sotchi en 2014.

Du côté des dames, Brooke Voigt, de Fort McMurray, en Alberta, fut la meilleure planchiste canadienne même si elle n’a pu se qualifier pour la finale. Elle a abouti au huitième rang, tandis que sa compatriote Gillian Andrewshenko, de Winnipeg, a fini 11e.

Les prochaines épreuves masculine et féminine à la Coupe du monde de big air seront présentées à Mönchengladbach, en Allemagne, le 2 décembre.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!