MONTRÉAL — Voici cinq moments marquants du match disputé samedi soir au Centre Bell entre les Sabres de Buffalo et le Canadien de Montréal.

Un retour paisible pour le #31

À son premier match en un peu plus de trois semaines, le gardien Carey Price a eu la tâche relativement facile pendant les 20 premières minutes de jeu. Contre une formation qui avait joué la veille, il n’a eu qu’à repousser dix tirs et un seul véritablement menaçant, celui de Jack Eichel, décoché d’une vingtaine de pieds, de l’enclave. Mais Price était bien posté et il a réalisé l’arrêt avec aplomb.

Galchenyuk un peu trop généreux?

Il a fallu attendre environ dix minutes avant de voir une première véritable chance de marquer en première période. Elle est venue du trio d’Alex Galchenyuk, de Jonathan Drouin et Paul Byron. Galchenyuk a profité d’une ouverture pour entrer en zone des Sabres, sur le flanc droit avec Drouin à sa gauche. Galchenyuk a choisi de faire une passe vers son joueur de centre, mais la rondelle n’a pas atteint la lame de son bâton grâce à l’intervention du défenseur Rasmus Ristolainen.

Le travail de Gallagher porte fruit

Le Canadien a profité de son seul avantage numérique de la première période pour ouvrir la marque à 12:54. Une incursion de Brendan Gallagher a forcé Jason Pominville à accrocher Charles Hudon qui avait une chance de faire dévier une passe de Gallagher derrière Robin Lehner. Qu’à cela ne tienne, il n’a fallu qu’un tir et 14 secondes au Canadien pour faire payer les Sabres. Posté à la pointe gauche, Jeff Petry a décoché un tir qui a touché le bâton de Rasmus Ristolainen avant de dévier par-dessus l’épaule droite de Lehner. Pour Petry, il s’agissait d’un troisième but cette saison et de son premier depuis le 4 novembre à Winnipeg.

Des Sabres beaucoup plus vigoureux

Les joueurs des Sabres se sont possiblement parlé dans le blanc des yeux pendant la première intermission, car ils ont amorcé la période médiane avec beaucoup plus d’aplomb et de vigueur. Les hommes de Phil Housley ont dominé sept à un au chapitre des tirs au but pendant les sept premières minutes de l’engagement. Avec 14 minutes à écouler, Carey Price a dû se montrer à la hauteur devant Johan Larsson et Zemgus Girgensons, coup sur coup, puis face au défenseur Jake McCabe quelque 30 secondes plus tard. Les Sabres ont d’ailleurs terminé la deuxième période avec 15 tirs contre seulement neuf pour le Canadien.

La fin d’une longue disette pour Galchenyuk

Après avoir résisté à une mini-tempête des Sabres pendant les sept premières minutes de la deuxième période, les hommes de Claude Julien ont réussi à doubler leur avance avec un peu plus de six minutes à écouler, grâce au premier but d’Alex Galchenyuk depuis le début du mois de novembre. Tout a commencé profondément en zone du Tricolore lorsque Victor Mete a récupéré une rondelle libre avant de repérer Jonathan Drouin, posté en diagonale près de la ligne centrale. Drouin a aussitôt glissé la rondelle vers Paul Byron qui s’est servi de sa rapidité pour créer une poussée à deux contre un. Byron a décoché un bon tir que Robin Lehner a stoppé avec sa jambière droite, mais le retour s’est retrouvé directement sur la lame de bâton de Galchenyuk qui n’a pas raté la chance de marquer son 5e but de la saison et son premier depuis le 30 octobre.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!