Josie Desmarais Hassoun Camara

Le défenseur de l’Impact de Montréal, Hassoun Camara, a annoncé mardi la fin de sa carrière professionnelle en raison de multiples commotions cérébrales subies au cours des dernières saisons. Il aura passé sept saisons avec les couleurs du club montréalais.

«C’est un crève-cœur, c’est sûr, mais je me sens vraiment chanceux d’avoir vécu des moments extraordinaires», a confié, avec beaucoup d’émotion, Hassoun Camara. Ce dernier, âgé de 33 ans, a indiqué avoir été victime de «trois commotions assez sévères cette saison», qui l’ont poussé, sur les conseils des médecins et en concertation avec ses proches, à prendre cette «sage» décision «au bon moment».

«Le football, ça restera ma vie, a ajouté celui qui a rejoint l’Impact de Montréal en 2011, après un passage à Marseille puis à Bastia, en première et en deuxième division française. Bien sûr que je veux jouer au foot. Mais j’ai un certain recul et de la maturité. C’était très difficile, limite impossible de continuer.»

«J’ai adoré et j’adore Montréal. Mon club à vie sera l’Impact de Montréal.» – Hassoun Camara

Natif de Noisy-le-Sec, en région parisienne, le défenseur français avait été désigné meilleur joueur du club montréalais dès sa première saison, lorsque l’équipe évoluait, pour une dernière fois, en NASL, avant de rejoindre en 2012 la MLS, l’élite du soccer nord-américain.

En 2016, alors que l’Impact de Montréal avait atteint la finale de la Conférence Est contre Toronto, Hassoun Camara, pièce maîtresse du dispositif de l’entraîneur Mauro Biello, avait obtenu le titre de meilleur défenseur du club.

Mi-novembre, le club québécois, qui ne s’est pas qualifié cette année pour les séries éliminatoires, avait annoncé qu’il ne conserverait pas l’historique défenseur français. Touché par plusieurs blessures, Hassoun Camara n’avait disputé que 18 rencontres en 2017, dont 16 comme titulaire.

Évoquant «des maux de tête», Hassoun Camara a mentionné que «continuer» sa carrière entraînerait «des risques très importants». «Je suis un joueur qui aime les duels de la tête. Je n’ai pas envie de tricher et de me cacher», a-t-il souligné.

Durant l’ensemble de son séjour québécois, Hassoun Camara aura disputé 134 matchs en MLS et aura marqué 7 buts.

«Je peux voir le verre à moitié vide en arrêtant le foot, mais il y a aussi le verre à moitié plein puisque je risque d’être pas mal occupé par la suite.» – Hassoun Camara

Un avenir dans les médias?
Assurant ne pas «encore» avoir «la fibre d’entraîneur», Hassoun Camara s’imagine davantage comme analyste dans les médias. Il compte également rester vivre à Montréal et ouvrir dans la métropole un centre de soccer à 5 contre 5. Originaire du Sénégal, il veut aussi s’engager en Afrique avec la création d’une fondation, afin notamment d’«aider les populations les plus démunies».

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!