Jeff McIntosh Jeff McIntosh / La Presse Canadienne

LAKE LOUISE, Alb. — Tina Weirather, du Liechtenstein, a remporté le super-G chez les dames lors de la Coupe du monde de ski alpin qui se déroulait à Lake Louise, en Alberta, dimanche.

Il s’agissait de la première victoire de Weirather à Lake Louise après avoir terminé au deuxième rang à cinq reprises lors des courses du super-G ou de la descente.

Après avoir terminé derrière la Suissesse Lara Gut au super-G l’an dernier, Weirather a dévalé la piste en 1:18,52 pour décrocher la médaille d’or.

Gut a conclu l’épreuve au deuxième échelon grâce à un chrono de 1:18,63.

«Eh bien, ça compte beaucoup pour moi parce que je me suis hissée au deuxième échelon tellement de fois, a avoué Weirather. C’est ma première victoire. J’étais pourtant si proche de la première marche du podium à plusieurs reprises.»

L’Autrichienne Nicole Schmidhofer a complété le podium en vertu d’un temps de 1:18,79.

Après avoir été victime d’une chute vendredi, lors de la descente, l’Américaine Lindsey Vonn a de nouveau chuté dimanche et n’a pas été en mesure de se rendre au bas de la piste.

À seulement sa quatrième et cinquième descente, la championne olympique et du monde en titre en slalom, la compatriote de Vonn, Mikaela Shiffrin, a terminé en cinquième position. Shiffrin avait triomphé la veille et elle s’était classée en troisième place, vendredi.

Les deux Américaines ont cependant quitté Lake Louise avec un sentiment bien différent.

«Je suis très excitée parce que je crois que j’ai vraiment ce qu’il faut mentalement pour les épreuves de rapidité», a déclaré Shiffrin.

Vonn voulait mettre la main sur sa 18e victoire en carrière à Lake Louise, mais sa deuxième chute en trois jours l’en a empêché.

Avec son genou enflé, la dame ayant récolté le plus de victoires (77) en ski alpin, a terminé au 12e rang samedi.

L’Américaine de 33 ans a perdu pied à mi-chemin du parcours dimanche et est tombée. Elle a finalement été en mesure de se relever.

«Ma botte a heurté la neige à l’intérieur et ça m’a fait perdre pied, a raconté Vonn. Je n’ai pas été très chanceuse en fin de semaine, mais j’étais plus en confiance que samedi.

«Je me suis sentie dégonflée en général. Je crois que si j’avais terminé la course vendredi, ç’aurait été bien différent. Mais ça fait partie du sport.

«La bonne nouvelle est que je suis relativement en santé et mon objectif principal cette saison a toujours été les Jeux olympiques.»

La Québécoise Valérie Grenier, de Mont-Tremblant, a été la meilleure Canadienne grâce à sa 26e position. Elle a réussi un chrono de 1:20,78. Sa compatriote Mikaela Tommy (1:21,58) a pris le 37e rang.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!