Gail Burton Gail Burton / The Associated Press

BALTIMORE — Pour les deux clans c’était un match à ne pas échapper, mais un seul club s’est réellement présenté au M&T Bank Stadium, dimanche.

Joe Flacco a récolté 192 verges de gains en première demie et les Ravens de Baltimore ont surclassé les Lions de Detroit, 44-20.

Grâce à leur dossier de 7-5, les Ravens restent à distance respectable des Steelers de Pittsburgh (9-2) qui vont jouer à Cincinnati, lundi soir.

Avec ce deuxième revers de suite, la fiche des Lions a glissé à ,500 (6-6). Les Packers les rejoignent au deuxième rang de leur section, ayant battu Tampa Bay 26-20 en prolongation à Green Bay, dimanche.

Flacco a fini le match avec 269 verges aériennes (23 en 36), incluant deux passes de touché.

«Notre attaque a continué à répondre. Les victoires d’équipe se gagnent de cette façon, a mentionné l’entraîneur-chef des Ravens, John Harbaugh. C’était une belle victoire d’équipe à mettre au tableau.»

Mike Wallace a contribué 116 verges en cinq attrapés, et Alex Collins a ajouté 75 verges en 15 courses, dont deux pour des touchés.

Matthew Stafford a cumulé 292 verges par la passe avant de se blesser en fin de match. Cela pourrait être une bien lourde perte pour les Lions.

«Nous avons affronté une très bonne défensive, a avoué Stafford. Nous savions que ce serait un match difficile et nous savions qu’il y aurait des moments au cours desquels nous allions éprouver des difficultés en attaque. Nous devions simplement continuer à essayer des choses.»

Les Ravens ont marqué dès leur deuxième montée, grâce à un placement de 38 verges de Justin Tucker. Jeremy Maclin et Nick Boyle avaient mis l’épaule à la roue avec des catches de 10 et 11 verges. Maclin se reprenait pour une erreur en montée initiale, une passe qu’il aurait dû capter, sur un troisième essai et neuf verges.

Les Lions ont laissé passer une belle occasion en début de deuxième quart. Tion Green a épaté avec une course de 33 verges mais Matt Prater a envoyé son botté trop à droite, à partir de 43 verges.

Baltimore a vite resserré les griffes. Wallace a soulevé la foule avec un attrapé de 66 verges, dont une douzaine grâce à son deuxième effort. A suivi une courte passe de touché à Benjamin Watson, pour une avance de 10-0.

Les Ravens ont maintenu la pression. Eric Weddle a durement plaqué Stafford, qui en a perdu le ballon. Willie Henry l’a repris et a filé sur 17 verges, jusqu’au 35 des Lions. Il en a résulté une passe de touché de trois verges à Patrick Ricard, qui inscrivait son premier touché dans la NFL.

Avant la fin de la première demie, les hommes de John Harbaugh ont porté leur avance à 20-0, gracieuseté d’un placement de 46 verges de Tucker.

Les Lions ont grondé tôt au troisième quart, Marvin Jones fils saisissant une passe de 42 verges. Peu après, Stafford a rejoint Theo Riddick sur quatre verges pour un touché.

Detroit a corsé le score avec 2:15 à disputer au troisième quart, Green atteignant la zone des buts avec une course de six verges. Prater a refroidi l’enthousiasme des siens en ratant le converti, par contre. L’avance des Ravens était maintenant 20-13.

Les favoris de la foule sont restés en contrôle au début du dernier quart. Chris Moore a capté une passe de 23 verges, puis Collins a réussi une percée de sept verges pour un touché. Il a longuement couru à l’horizontale, pour ensuite couper avec du mordant vers la terre promise.

«J’ai aimé la façon avec laquelle nous avons répondu après qu’ils eurent marqué en deuxième demie. Nous avons été capables de nous rendre dans la zone des buts nous aussi», a insisté Flacco.

Les Lions sont revenus à la charge. Michael Roberts a réussi un attrapé de 23 verges, puis Stafford a enchaîné avec une passe de touché d’une verge à Nick Bellore, un secondeur.

Les Ravens ont gardé leur sang-froid à leur montée suivante. Sur un troisième essai et deux verges, un moment crucial du match, Collins a saisi une courte passe et a grugé 14 grosses verges, plaçant les Corbeaux à la ligne de 32 des Félins. Tucker a porté le score à 30-20 Ravens à l’aide d’un botté de 51 verges, avec 6:54 au cadran.

Les Ravens ont ensuite porté un dur coup avec une interception signée Marlon Humphrey. Ils ont ensuite parcouru les 31 verges qui restaient, ponctuant le tout avec une course de touché de six verges de Collins.

Stafford a retraité au vestiaire à cause d’une blessure à la main droite, subie lors de l’interception. Jake Rudock l’a remplacé mais Weddle a mis la touche finale en ramenant une interception sur 45 verges jusqu’en zone des buts, avec 2:26 à écouler.

Le mercure s’approchait des 15 degrés Celsius à Baltimore, où les Ravens ont remporté leurs trois derniers matches.

Les Ravens ont perdu les services du demi de coin Jimmy Smith en fin de première demie, sur un jeu sans contact avec l’adversaire. Il s’est déchiré le tendon d’Achille, et sa saison est donc fortement compromise.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!