MANALAPAN, Fla. — Le commissaire de la LNH Gary Bettman a annoncé, jeudi, que le Bureau des gouverneurs de la LNH avait accepté d’ouvrir le processus d’expansion à la ville de Seattle.

«Nous ne disons pas simplement:  »Ce serait une bonne idée d’ajouter une équipe au circuit, faisons ça », a expliqué Bettman aux journalistes. Nous faisons nos devoirs, nous évaluons les différentes possibilités et les différents aspects.

«Le processus d’expansion est une décision très très importante, alors nous voulons bien faire.»

Bettman a stipulé que les futurs propriétaires devront débourser 650 millions US$ pour intégrer une 32e équipe au circuit.

«Nous sommes un peu familiers avec la ville, mais le niveau de diligence dont nous allons faire preuve fait partie du processus d’expansion, a-t-il assuré. De ce que j’en sais, je crois que ce sera un bon marché pour le hockey… Je crois que la rivalité avec Vancouver pourrait être potentiellement intéressante.

«C’est une possibilité intrigante, mais nous avons du travail à faire.»

Lundi, le conseil municipal de Seattle a approuvé un protocole d’entente pour rénover le KeyArena, domicile potentiel d’une nouvelle équipe de la LNH et de la NBA. La ville envisage que l’amphithéâtre sera prêt en 2020.

«Évaluer le marché, l’amphithéâtre, les futurs propriétaires, l’impact sur la ligue, sont toutes des choses que nous allons étudier, a confirmé Bettman. Le Bureau des gouverneurs va éventuellement prendre une décision.»

Le commissaire a affirmé que Seattle était la seule ville qui était, pour le moment, considérée pour une expansion, ce qui signifie que la ville de Québec devra attendre une fois de plus avant de voir une équipe de la LNH s’établir au Centre Vidéotron.

«Évidemment, il y a plusieurs différences entre Seattle et Québec, a ajouté Bettman en citant également les contraintes géographies et l’équilibrage des conférences pour se justifier. Notre plan est juste de se concentrer sur Seattle pour le moment.»

Par ailleurs, une convention d’achat a été conclue entre le propriétaire des Hurricanes de la Caroline, Peter Karmanos, et le milliardaire de Dallas Tom Dundon.

Les deux hommes d’affaires ont présenté leur offre au comité exécutif des gouverneurs de la LNH en matinée jeudi, à Manalapan en Floride, près de Miami.

Selon l’entente qui a été finalisée en fin de journée, Dundon devient actionnaire majoritaire du club, avec 52 pour cent des parts, tandis que Karmanos demeure dans le portrait à titre d’actionnaire minoritaire, à 48 pour cent.

Karmanos est propriétaire des Hurricanes depuis 1994, alors que l’équipe s’appelait les Whalers de Hartford. Il l’a déménagée en Caroline du Nord en 1997.

Karmanos a indiqué en août qu’il souhaitait vendre les Hurricanes pour environ 500 millions $ US.

Âgé de 46 ans, Dundon est l’ancien PDG du groupe Santander Consumer USA, une firme de prêts basée à Dallas. Il est également l’un des investisseurs de la chaîne Top Golf et l’un des membres qui ont financé le nouveau terrain de golf à Dallas.

Dans un communiqué, Dundon a prétendu que les Hurricanes étaient «une équipe en plein essor».

Les Hurricanes n’ont pas participé aux séries depuis 2009, année où ils ont atteint la finale de l’Est, avant d’être balayés par les Penguins de Pittsburgh. Ils ont atteint la finale de la coupe Stanley en 2002, perdant contre Detroit, puis ils ont triomphé lors de celle de 2009, face à Edmonton.

Le club se trouve à l’avant-dernier rang pour les assistances dans la LNH, cette saison. Le PNC Arena accueille en moyenne 11 863 personnes par match.

Note aux lecteurs: Coquille 2e para

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!