THE CANADIAN PRESS Marc Bergevin.

Comme le veut la tradition, c’est le moment de vous présenter les meilleures pires citations de l’année dans le monde du sport. Une belle cuvée encore une fois. Voici les gagnants dans 10 catégories classiques :

La citation la plus humaine de l’année
«Si cette histoire-là, ç’a été un bateau monté pour un contrat de publicité… C’est épouvantable et j’aurai tout vu dans ma carrière d’être humain.» – Mike Bossy

La citation qui nous donne le goût de nous rouler en boule de l’année
«Quand t’as une bonne équipe, la grosse affaire, c’est de passer la première ronde, pis après ça, si t’es capable de faire ça comme du monde, bin là t’es capable de rouler ta boule pour le reste.» – Martin Brodeur.

La citation la plus poilue: «Pour vrai, à la fin d’une game, tes oreilles sourcillaient.» Georges Laraque

La citation qu’on a l’impression qu’il parle d’une femme enceinte de l’année
«Les prix étaient vraiment élevés, pis y’a tellement d’équipes qui sont en compétition pour les séries encore, le marché était vraiment… y’avait pas grand-chose. Alors on est allé avec la grossesse, sans se ralentir et dans l’ensemble, on est assez satisfaits de notre journée.» – Marc Bergevin

La citation hygiénique de l’année
«C’est passé bien près la semaine dernière pour les Alouettes. Et bien, on s’essuie et on recommence. On efface et on recommence, devrais-je dire.» – Mario Langlois

La citation qu’on comprend rien de ce qu’il dit de l’année
«Le Canadien l’emporte en revenant de l’arrière et joue le même tour à l’adversaire que celui d’hier contre lui!»
– Pierre Houde

La citation qui généralise un peu trop de l’année
«Avec les performances que Carey Price nous a habituées, on dirait qu’y’ont, tsé… Y’a pas droit à avoir une mauvaise séquence. Tsé, c’t’un humain sur deux patins, comme tout le monde!» – Bob Hartley

La citation la plus trop empathique de l’année
«Je me mets dans les fesses de tout le monde qui sont dans leur voiture en ce moment, pour nous écouter.» – Mike Bossy

La citation qui a trop de double sens de l’année
«J’pense j’ai jamais eu la chance d’être aussi proche d’une gang de gars, sentir qu’ils ont ton derrière, tout le monde pousse dans le même sens.» – Jean-Gabriel Pageau

Merci à tous nos sportifs d’avoir eu notre derrière et d’avoir poussé dans le même sens en 2017!

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!