SEATTLE — Todd Gurley a parcouru 152 verges au sol et il a inscrit quatre touchés en deux quarts et demi, propulsant les Rams de Los Angeles vers une victoire écrasante de 42-7 contre les Seahawks de Seattle, dimanche.

Cette bataille pour le premier rang de la section Ouest de l’Association Nationale a été à sens unique. Les Rams (10-4) ont été dominants et ils ont infligé aux Seahawks (8-6) leur pire revers sous la tutelle de Pete Carroll, qui est l’entraîneur-chef depuis huit saisons.

Tirant avantage de leur position sur le terrain, les Rams ont obtenu des points lors de six de leurs sept séries à l’attaque en première demie, incluant une séquence de 21 points au deuxième quart. Gurley a couronné le tout en réussissant un touché sur une course de 57 verges pour permettre aux Rams de rentrer à la demie avec une avance de 34-0.

Gurley a ajouté un attrapé de 14 verges pour un majeur au troisième quart avant de regarder le reste de la partie sur les lignes de côté.

Les Rams doivent encore attendre avant de célébrer leur premier titre de section depuis 2003, mais ils détiennent une avance de deux matchs avec deux semaines à disputer. Une victoire contre les Titans du Tennessee ou les 49ers de San Francisco serait suffisante.

Pour leur part, les Seahawks sont encore en vie dans la Nationale, mais ils auront besoin d’aide.

Le quart des Rams Jared Goff n’a pas eu à jouer les héros, complétant 14 de ses 21 passes pour des gains aériens de 120 verges. Il a lancé deux passes de touché, une à Robert Woods et l’autre à Gurley.

Le quart des Seahawks Russell Wilson a quant à lui connu un affrontement plus pénible. Il a réussi 14 de ses 30 tentatives par la voie des airs pour des gains de 142 verges. Il a ajouté 39 verges au sol, mais il a été victime de sept sacs.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!