RENTON, Wash. — Les Seahawks de Seattle ont écopé d’une amende de 100 000 $ pour ne pas avoir respecté le protocole relatif aux commotions cérébrales avec le quart Russell Wilson le 9 novembre en Arizona, lors d’un match face aux Cardinals.

Il s’agit de la première fois qu’un club reçoit une amende pour cette infraction.

Les dirigeants de la NFL et de l’Association des joueurs de la NFL ont fait part de leur décision jeudi, à la suite d’une enquête qui a duré plus d’un mois.

En plus de la sanction pécuniaire, les entraîneurs et membres du personnel médical des Seahawks devront assister à une formation de rattrapage au sujet du protocole relatif aux commotions cérébrales.

L’enquête a mené à la conclusion que Wilson a eu le feu vert pour retourner sur le terrain avant qu’une évaluation obligatoire ne soit effectuée sur les lignes de côté.

Wilson a été frappé au menton par Karlos Dansby des Cards, qui a été puni pour rudesse à l’endroit du quart.

L’arbitre Walt Anderson a ordonné Wilson à quitter le terrain. Toutefois, Wilson n’a passé que quelques instants dans la tente réservée aux joueurs blessés et n’a manqué qu’un seul jeu avant de reprendre sa place.

«Une série de failles dans la chaîne de communication a mené au non-respect du protocole, a dit le porte-parole de la NFL, Joe Lockhart. Permettre au joueur de retourner dans le feu de l’action représente clairement une infraction en lien au protocole.

«Le protocole a été renforcé de manière importante avant le début de la saison, mais nous cherchons constamment des façons de l’améliorer. Dans le présent cas, le personnel médical, les entraîneurs et les officiels ont été informés qu’à l’avenir, quand un joueur quitte le terrain, il doit être accueilli par du personnel médical. Ce ne peut pas être l’entraîneur ou un de ses adjoints.

«Le fait que ce ne soit pas arrivé a contribué à causer de la confusion et a mené à son retour dans le match avant un examen médical approprié.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!