CALGARY — Voici les cinq moments marquants du match disputé vendredi soir entre le Canadien de Montréal et les Flames de Calgary au Scotiabank Saddledome de Calgary.

Faux espoirs pour Max Pacioretty

Après que Carey Price eut réussi deux arrêts coup sur coup afin de museler les Flames, Max Pacioretty semblait enfin avoir trouvé le fond du filet, après 55 secondes de jeu en première période. Le capitaine du Canadien, qui est à la recherche d’un premier but depuis le 30 novembre, s’est emparé du disque et a déjoué la brigade défensive des Flames avant de battre Mike Smith entre les jambières sur un tir du revers. L’entraîneur-chef des Flames, Glen Gulutzan a cependant joué au prophète de malheur, demandant une révision sur la séquence. Pacioretty a vu son calvaire se prolonger, puisque la reprise vidéo a confirmé qu’il y avait bel et bien hors-jeu en entrée de zone.

Et de un pour Froese

À défaut d’avoir pu compter sur le but de Max Pacioretty, le Canadien a profité d’un bel effort du quatrième trio pour prendre les devants 1-0. Byron Froese a touché la cible pour la première fois dans l’uniforme du Canadien, à 10:45 du premier engagement. Après avoir gagné sa bataille derrière le filet de Mike Smith, le jeune attaquant s’est posté devant la cage adverse et a fait dévier le tir de la ligne bleue de Jordie Benn. Le but avait d’abord été attribué à Benn, mais la Ligue nationale de hockey s’est ravisée au cours de la deuxième période.

Le quatrième trio fait encore des siennes

Byron Froese a une fois de plus été spectaculaire en territoire adverse, orchestrant le quatrième but de la saison de Nicolas Deslauriers. L’artisan du quatrième trio a une fois de plus remporté sa bataille dans le coin de la patinoire. Auteur du premier but de la rencontre, Froese a tenté de nouveau de déjouer Mike Smith. Deslauriers a toutefois frappé la rondelle au vol pour procurer une avance de 2-0 au Canadien, à 8:44 en deuxième période. Le trio piloté par Froese a ainsi récolté un 23e point en neuf matchs.

La persévérance de Gallagher paie

Le septième tir au but de Brendan Gallagher aura finalement été payant et le troisième trio a vu ses efforts récompensés au début du troisième vingt. Grâce au travail en échec-avant d’Arturri Lehkonen, qui était de retour au jeu après avoir raté 16 rencontres en raison d’une blessure au bas du corps, Gallagher a touché la cible pour la 14e fois depuis le début de la campagne. Lehkonen a récupéré la rondelle derrière le filet de Mike Smith avant de la remettre devant à son coéquipier, qui a profité de son propre retour pour creuser l’écart à 3-0. Il s’agissait du premier point de Lehkonen depuis le 30 octobre.

Les Flames donnent des chaleurs au Canadien

Les Flames ont bien failli renverser la vapeur en troisième période, inscrivant deux buts sans riposte. En seulement trois tirs au but au troisième vingt, Micheal Ferland a finalement réussi à déjouer Carey Price. À son 12e départ consécutif devant la cage du Canadien Price a frustré les joueurs des Flames à quelques reprises au cours de la rencontre. Ferland est cependant venu gâcher la fête. Michael Frolik a tout d’abord frappé le poteau gauche, laissant la rondelle libre devant une cage béante. Ferland a par la suite poussé le disque derrière la ligne des buts, inscrivant son 14e filet de la saison. Matthew Tkachuk a par la suite corsé les choses, réduisant l’écart 3-2 en avantage numérique. Alors qu’il ne restait que 1:53 à la rencontre, Tkachuk a récupéré la passe de Mikael Backlund et a déjoué Price d’un tir dans la lucarne.

Note aux lecteurs: correction coquille Tkachuk dernière phrase

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!