CINCINNATI — Manquant nettement de conviction pour un club dans leur situation, les Lions ont été battus 26-17 par les Bengals de Cincinnati, dimanche, ce qui met fin aux espoirs de Detroit de se faufiler en éliminatoires.

Pour espérer en faire partie, les Lions (8-7) devaient l’emporter et compter sur l’aide de quelques équipes pour des résultats favorables.

«Nous n’avons pas été efficaces dans toutes les situations, a mentionné l’entraîneur-chef des Lions, Jim Caldwell. Chaque fois que tu perds, toutes les situations peuvent être prises en considération.»

Les Bengals (6-9) mettaient fin à une série de trois défaites. Les Lions avaient gagné leurs deux dernières rencontres, mais ils sont tombés à plat quand ils pouvaient difficilement se le permettre.

Les Lions ont acquis une fragile avance de 17-16 avec 9:49 à disputer au dernier quart, quand Tion Green a réussi une course de touché de cinq verges.

Les Bengals ont toutefois pris les commandes cinq minutes plus tard, avec un placement de 51 verges de Randy Bullock.

Giovani Bernard a ponctué le gain avec une course payante de 12 verges, avec moins de deux minutes au cadran. Ce dernier a brillé avec 116 verges terrestres, épaulé par les 81 verges de réceptions d’A.J. Green.

«Nous n’avons rien fait qui vaille aujourd’hui», a avoué le receveur des Lions Marvin Jones fils.

Andy Dalton a obtenu 238 verges aériennes, avec une passe de touché et une interception. Son vis-à-vis Matthew Stafford a récolté 203 verges, avec le même bilan touché – interception.

«Nous devons jouer pour beaucoup de choses nous aussi. Le logo sur notre chandail et le nom derrière, a affirmé Bernard. C’était le message de notre entraîneur-chef Marvin Lewis cette semaine.»

La meilleure passe de Stafford est survenue en fin de premier quart, un envoi parfaitement lobé sur le flanc droit à Eric Ebron, pour un touché de 33 verges.

«Ce n’est jamais amusant de se faire éliminer, a déclaré Stafford, qui a complété 19 de ses 35 passes. Ce n’est pas amusant du tout.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!