NOUVELLE-ORLÉANS — Drew Brees a rejoint Peyton Manning et Brett Favre parmi les quarts comptant 70 000 verges de passes ou plus, dimanche, alors que les Saints de La Nouvelle-Orléans ont battu les Falcons d’Atlanta, 23 à 13.

Le gain assure les Saints (11-4) d’une place en éliminatoires, après une absence de quatre ans. L’équipe va conclure la saison régulière en rendant visite aux Buccaneers de Tampa Bay, dimanche prochain.

«Nous voulons gagner grâce à la défense, pas en dépit de la défense, a dit Tyeler Davison, auteur d’un plaqué qui a fait perdre le ballon à l’adversaire, à la porte des buts. Nous l’avons visualisé et là c’est du concret, et c’est fabuleux. La sensation est celle que vous attendez quand vous l’avez visualisé 10 fois.»

Les Falcons (9-6) ne peuvent plus être couronnés dans leur section, mais ils peuvent atteindre les éliminatoires en battant les Panthers de la Caroline dimanche prochain, à Atlanta.

Avec les Saints s’accrochant à une avance de 6-0, la recrue Marshon Lattimore a signé une interception inusitée pour donner du tonus au club local, avec 50 secondes au cadran première demie. Les Saints ont vite capitalisé: 36 secondes plus tard, ils ont réussi un touché sur une passe de 54 verges de Brees à Ted Ginn fils.

Brees a récolté 239 verges de passes, incluant 76 verges de réceptions pour Ginn.

Matt Ryan a obtenu 288 verges aériennes mais il a subi cinq sacs, dont deux par Cameron Jordan.

Julio Jones a attrapé sept ballons pour 149 verges, mais les Falcons ont été très discrets au sol. Devonta Freeman a été limité à 36 verges en 11 courses.

Au début du troisième quart, le secondeur Deion Jones, des Falcons, a intercepté une passe qui a dévié sur les mains de Ginn. Il a ramené le ballon sur 41 verges, jusqu’à la ligne de 2 des Saints. Mais deux jeux plus tard, Freeman a échappé le ballon lorsque frappé par Davison, puis Manti Teo l’a récupéré.

«C’était de ma faute, a dit Freeman. Peu importe le jeu appelé, je dois protéger le ballon et il faut marquer. Je dois faire mieux à ce niveau-là. Je vais faire tout ce qui est nécessaire pour corriger ça.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!