ARLINGTON, Texas — Justin Coleman a placé les Seahawks en avant pour de bon en inscrivant un touché sur un retour d’interception et l’équipe de Seattle a vaincu les Cowboys de Dallas 21-12, dimanche, dans un match qui éliminait la formation perdante.

Dak Prescott a lancé deux interceptions et les Cowboys n’ont marqué aucun touché malgré le retour au jeu du porteur Ezekiel Elliott, qui revenait d’une suspension de six parties.

Les Cowboys (8-7), qui avaient remporté 13 victoires l’an dernier, sont cette fois éliminés des séries. Les Seahawks (9-6) ont quant à eux conservé leurs chances de participer aux séries pour une sixième année de suite après que Russell Wilson eut lancé deux passes de touché, et ce, malgré ses gains aériens de 93 verges.

«C’est difficile à accepter, a dit Prescott, qui a complété 21 de ses 34 passes pour des gains aériens de 182 verges. Je vais sûrement en revenir à un certain moment, mais pas en ce moment. Je n’ai pas assez bien joué pour nous aider à gagner. C’est aussi simple que ça.»

Coleman a procuré une avance de 14-9 aux Seahawks au troisième quart lorsqu’il a cueilli une mauvaise passe de Prescott pour filer seul sur une distance de 30 verges.

Il s’agissait de la quatrième interception retournée pour un touché aux dépens de Prescott cette saison. Il n’avait lancé que quatre interceptions la saison dernière alors qu’il en a lancé 13 au cours de la présente campagne.

Les Seahawks ne pouvaient plus remporter le titre de la section Ouest de l’Association Nationale en raison d’une victoire de 27-23 des Rams de Los Angeles contre les Titans du Tennessee. Les hommes de Pete Carroll peuvent toutefois participer aux séries s’ils gagnent contre les Cardinals de l’Arizona et si les Falcons d’Atlanta s’inclinent contre les Panthers de la Caroline, la semaine prochaine.

Les deux touchés offensifs des Seahawks ont été préparés par des pénalités d’obstruction. Jimmy Graham a capté une passe pour un majeur de trois verges et Doug Baldwin l’a imité sur une distance de six verges.

«Dans de pareilles situations, au cours desquelles il faut absolument gagner, nous sommes très bien préparés à y faire face, a indiqué Baldwin. Ce que nous avons vécu cette saison nous a grandement aidés aujourd’hui.»

Les Cowboys n’ont pas hésité à remettre le ballon à Elliott, qui a effectué 15 courses pour des gains de 73 verges en première demie. Il a conclu l’affrontement avec 97 verges au sol en 24 portées.

«Je suis un peu déçu en raison de la façon dont nous avons commencé le match, le bon sentiment que nous avions et l’engouement grâce au retour d’Ezekiel, a affirmé le propriétaire des Cowboys, Jerry Jones. Je pensais que ces éléments auraient le dessus aujourd’hui.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!