HOUSTON — Ben Roethlisberger a lancé deux passes de touché et pour 226 verges et les Steelers de Pittsburgh se sont assurés d’une semaine de congé en séries en écrasant les Texans de Houston 34-6, lundi.

Roethlisberger a bien varié ses cibles et les Steelers (12-3) ont battu les Texans (4-11) même s’ils étaient privés des services du receveur Antonio Brown, le meneur de la NFL au chapitre des verges.

«Je sais que tout le monde pensait à l’absence d’Antonio et que les joueurs voulaient remplir ses souliers, mais personne ne peut le faire, a insisté Roethlisberger. Je leur ai simplement dit d’être la meilleure version d’eux-mêmes.»

Les Steelers menaient 20-0 à la demie et ils ont tiré avantage de deux revirements des Texans. Le’Veon Bell a ajouté un touché au sol de 10 verges en fin de troisième quart alors que la recrue JuJu Smith-Schuster a porté le pointage à 34-6 grâce à une réception de 18 verges pour un majeur au quatrième quart.

«Ça ne fait simplement que montrer toutes les munitions que nous avons à l’attaque et tous les joueurs ont bien joué, a observé Bell. Ben a fait les jeux qu’il devait faire et j’ai pu faire de bons jeux en troisième essai. C’était vraiment un effort d’équipe complet.»

Bell a conclu la rencontre avec 14 courses pour 69 verges tandis que Smith-Schuster a capté six ballons pour des gains de 75 verges.

«C’est une journée importante pour nous, a affirmé l’entraîneur-chef des Steelers Mike Tomlin. C’était notre dernier match à l’étranger, nous avons obtenu une 12e victoire et un laissez-passer pour la deuxième ronde des séries. Ce sont des choses positives, mais c’est simplement le fruit de notre concentration par rapport aux occasions à saisir.»

Le quart des Texans T.J. Yates a complété sept de ses 16 passes pour des gains aériens de 83 verges. Il a lancé une passe de touché. Yates effectuait un deuxième départ consécutif pour les Texans, qui ont perdu leurs cinq derniers matchs et huit de leurs neuf derniers. Il remplaçait Tom Savage, qui a subi une commotion cérébrale.

Yates a brièvement quitté la rencontre afin d’être évalué pour une commotion cérébrale et son remplaçant, Taylor Heinicke, en a subi une lors de sa seule série offensive.

«C’est démoralisant, a fait savoir l’entraîneur-chef des Texans, Bill O’Brien, à propos de la mauvaise séquence de sa troupe. Ce fut une année difficile.»

Roethlisberger a été remplacé par Landry Jones alors qu’il restait six minutes à écouler. Le match était déjà hors de portée.

Les seuls moments de réjouissance des Texans sont survenus au quatrième quart, quand DeAndre Hopkins a réalisé un attrapé spectaculaire dans la zone des buts pour inscrire un touché de trois verges. Il s’agissait de sa 13e réception pour un majeur, un sommet dans la NFL.

Les Steelers ont pris les devants 10-0 au premier quart quand Roethlisberger a rejoint Justin Hunter sur cinq verges pour un touché.

Les Texans ont tenté de répliquer après une belle course de 48 verges d’Alfred Blue, mais Yates a vu sa passe être interceptée dans la zone des buts.

Les visiteurs ont ajouté un touché sur une course d’une verge de Roosevelt Nix et Chris Boswell a réussi un placement de 36 verges pour faire 20-0. Les Steelers n’ont plus été menacés par la suite.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!