Kelvin Kuo Kelvin Kuo / The Associated Press

LOS ANGELES — Matt Ryan et les Falcons d’Atlanta ont montré aux Rams de Los Angeles tout leur calme en séries.

Ryan a amassé 218 verges par la voie des airs et a rejoint Julio Jones pour un important touché de huit verges et les Falcons ont vaincu les Rams 26-13, samedi soir, lors du premier tour éliminatoire de l’Association Nationale.

Devonta Freeman a inscrit un touché au sol et Matt Bryant a ajouté quatre placements pour les Falcons, qui ont gâché le premier match en séries en 13 ans des Rams tout en leur montrant le calme qui leur avait permis de se rendre jusqu’au Super Bowl, l’an dernier.

«Cette partie ressemble à notre saison, c’est à dire difficile, a exprimé Ryan. Il a fallu puiser dans les dernières ressources. Notre défensive a très bien joué et nous avons utilisé le jeu au sol en attaque. Les joueurs de ligne ont tout donné et en deuxième demie, nous avons pu établir notre rythme. Je suis très fier de cette victoire.»

Les Falcons n’ont jamais tiré de l’arrière au Coliseum et ils auront maintenant rendez-vous avec les Eagles, à Philadelphie, le 13 janvier.

«Peu importe où nous allons, nous nous y rendrons. C’est la partie la plus excitante des séries», a fait valoir Ryan.

Jones a capté neuf ballons pour des gains de 94 verges et l’attaque des Falcons a écoulé plusieurs minutes au cadran en plus de dominer la position sur le terrain. Ils ont pris les devants 13-0 après avoir profité de deux revirements du spécialiste des retours de botté des Rams, Pharoh Cooper.

La défensive des Falcons a aussi fait son travail, tenant en échec l’attaque la plus prolifique de la NFL en plus de hâter Jared Goff pendant toute la soirée. Le jeune quart des Rams a complété 24 de ses 45 passes à sa première apparition en séries.

«Nous savions que ç’allait prendre un effort pendant quatre quarts, a déclaré le secondeur des Falcons Deion Jones. Tous les joueurs étaient prêts à se battre jusqu’au bout et c’était magnifique.»

Robert Woods a réalisé neuf attrapés pour des gains de 142 verges, mais c’est la recrue Cooper Kupp qui a réussi le seul touché des champions de la section Ouest de la Nationale.

Les Falcons ont limité le candidat au joueur le plus utile de la NFL Todd Gurley a 101 verges au sol, dont seulement 43 lors des trois premiers quarts.

La ville de Los Angeles attendait depuis 1994 qu’une équipe de la NFL dispute une partie éliminatoire au Coliseum, mais les Falcons n’étaient pas venus en touristes et ils n’ont pas fait de cadeaux.

Ryan a été méthodique dans la pochette protectrice, évitant à plusieurs reprises la pression du joueur de ligne étoile Aaron Donald. Freeman l’a aidé en obtenant 66 verges au sol alors que Mohamed Sanu a converti une courte passe en un long gain de 52 verges au quatrième quart. Sanu a effectué quatre réceptions pour des gains de 75 verges.

Cooper, qui ira au Pro Bowl en raison de son excellent travail lors des retours de botté, a connu plusieurs mésaventures. Il a d’abord échappé un botté de dégagement qui a mené à un placement de Bryant. Il a ensuite perdu le ballon quand Damontae Kazee lui a soutiré l’objet des mains sur un botté d’envoi. Les Falcons ont répondu grâce au majeur de Freeman.

L’attaque des Rams s’est réveillée pour réduire l’écart à 13-10 à la mi-temps, mais les longues séquences offensives des Falcons ont eu le dessus en deuxième demie.

C’était 19-13 Falcons quand Jones a capté la sixième passe de touché en séries de sa carrière. Goff a mené les Rams jusqu’en territoire adversaire, mais lors d’un quatrième essai, sa passe vers Sammy Watkins n’a pas été maîtrisée, ce qui a sonné le glas de la saison de sa troupe.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!