Graham Hughes Graham Hughes / La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Le Canadien a échappé une avance de deux buts face aux Canucks de Vancouver dimanche, mais plutôt que de faire naufrage, la formation montréalaise a redressé la barre et l’a emporté 5-2.

Karl Alzner a brillé avec un but, son premier avec le Canadien, et une aide sur le filet gagnant de Brendan Gallagher après 8:44 de jeu en troisième période. Alex Galchenyuk a ajouté son 10e but de la saison, son cinquième en avantage numérique, et Paul Byron, son 11e. Max Pacioretty a marqué dans un filet désert en fin de match.

Carey Price a repoussé 34 lancers devant le filet du Canadien (18-20-4), qui a gagné un deuxième match de suite après avoir connu une série de cinq défaites.

«On voit présentement qu’on est dans de meilleures dispositions qu’en début de saison dans des situations comme celle-là, a dit Julien au sujet de la réponse de son équipe après avoir gaspillé son avance. On n’a pas dérogé au plan et Gallagher a marqué un gros but pour remettre les pendules à l’heure. Après, on a fait de bonnes choses.»

Le Canadien profitera de cinq jours de congé avant de reprendre le collier samedi prochain, quand les Bruins de Boston seront de passage au Centre Bell.

Daniel Sedin et Michael Del Zotto ont été les seuls à battre Price.

Même si l’adversaire était moins coriace que jeudi, quand le Tricolore avait défait le Lightning de Tampa Bay 2-1 en fusillade, les hommes de Claude Julien ont affiché une belle énergie. Le gardien des Canucks Anders Nilsson a gardé son équipe dans le match en effectuant 40 arrêts.

Les Canucks (19-20-6) ont encaissé un quatrième revers d’affilée et ont un dossier de 1-6-2 à leurs neuf dernières sorties.

Production suffisante à l’attaque

Le Canadien s’est buté à Nilsson en début de rencontre, mais le gardien suédois a finalement flanché après 9:39 de jeu sur ce qui semblait être un tir inoffensif d’Alzner. À la reprise, la rondelle a semblé dévier sur la lame du bâton du défenseur Troy Stetcher avant de surprendre Nilsson, qui se déportait du mauvais côté.

Nilsson s’est rapidement racheté en frustrant Pacioretty, puis Byron en échappée en infériorité numérique.

De son côté, Price a été à son meilleur en fin d’engagement, pendant un avantage numérique des Canucks, quand il a frustré Sven Baertschi sur un retour de lancer.

Le Tricolore a doublé son avance après 2:12 de jeu en deuxième période, en avantage numérique. Galchenyuk a fait mouche sur un tir sur réception autant précis que puissant à partir du cercle droit des mises en jeu.

Jonathan Drouin a amassé une aide sur la séquence, obtenant un premier point en huit matchs.

Price a réalisé un coup fumant un peu plus de deux minutes plus tard, en infériorité numérique. La rondelle est passée de Henrik à Daniel Sedin, puis à Markus Granlund, mais Price a étiré la jambe gauche pour fermer la porte.

Il a aussi été solide devant une déviation au dernier moment de Brock Boeser, avec un peu plus de huit minutes à faire au deuxième vingt.

Les Canucks ont finalement répliqué avec 6:56 à faire à l’engagement. Price a été impuissant quand Daniel Sedin a dévié un tir de la pointe d’Alexander Edler.

Ils ont ensuite ramené tout le monde à la case départ après 2:47 de jeu en troisième période. David Schlemko s’est compromis en zone neutre et Galchenyuk n’a pas suivi son couvreur, ce qui a permis à Del Zotto de se démarquer et de se présenter seul devant Price à la suite d’une remise de Boeser. Il a déjoué Price en glissant la rondelle du revers entre les jambières du gardien.

Alzner a temporairement quitté le match en troisième période en raison d’une vilaine chute derrière le filet du Canadien. À sa présence suivante, il a décoché un tir de la pointe que Nilsson a stoppé du bout de la jambière gauche. Gallagher a toutefois profité du retour pour relancer le Tricolore en avant, avec 11:16 à faire.

Byron a cloué le cercueil des Canucks avec 1:15 à faire à la rencontre, en utilisant la même feinte que Del Zotto pour battre Nilsson. Pacioretty a complété la marque dans un filet désert, avec 58,1 secondes à écouler.

Échos de vestiaire

Karl Alzner sur son aide à son retour sur la patinoire:

«Je n’arrivais pas à y croire. J’avais l’air de boiter sur la glace. Heureusement que je n’avais pas à patiner pour déposer la rondelle dans le but. J’ai simplement décoché un tir. Les gars étaient affamés et j’ai profité de la situation.»

Jonathan Drouin sur les quelques jours de congé à venir:

«Personne ne veut arriver en avril et ne pas participer aux séries. C’est notre but et il faut travailler. On a eu deux victoires avec la pause et on veut revenir de la bonne façon. Ce sera un gros match contre Boston.»

Brendan Gallagher sur les deux victoires consécutives de l’équipe:

«Ce n’est pas facile, mais nous n’aurons pas le choix de répéter ce genre de performance soir après soir si nous voulons participer aux séries.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!