PITTSBURGH — Evgeni Malkin a enfilé son deuxième but du match à 2:51 de la période de prolongation pour permettre aux Penguins de Pittsburgh de venir de l’arrière pour vaincre les Bruins de Boston 6-5, dimanche soir.

Phil Kessel s’est fait complice de Malkin sur la séquence, qui a décoché un tir par-dessus de la jambière Tuukka Rask lors d’une descente à deux contre un.

Malkin et Kessel ont capitalisé lors d’avantages numériques en temps réglementaire, tandis que Kris Letang, Jamie Oleksiak et Riley Sheahan ont complété la marque. Les Penguins, qui ont signé un gain de 4-0 face aux Islanders de New York vendredi, ont enchaîné des victoires consécutives pour la première fois depuis les 1er et 2 décembre. La troupe de Mike Sullivan, qui a remporté seulement six de ses 11 derniers matchs, a grimpé au classement dans l’Association Est, mais demeure à un point de la dernière place dans la section Métropolitaine.

Sidney Crosby a récolté trois mentions d’assistance après avoir amassé quatre points face aux Islanders.

Tristan Jarry a repoussé 14 des 19 rondelles dirigées vers lui et a cédé sa place à Matt Murray après le cinquième but des Bruins. Murray a repoussé les six tirs auxquels il a fait face.

Brad Marchand, David Pastrnak, David Backes, Noel Acciari et Ryan Spponer ont touché la cible pour les Bruins. La formation de Boston a récolté au moins un point lors d’un 11e match d’affilée (8-0-3) a inscrit 22 buts lors de ses quatre dernières rencontres.

Rask, qui n’a pas perdu en temps réglementaire depuis le 26 novembre, a réalisé 29 arrêts pour les Bruins.

Les deux équipes ont laissé filer des avances de deux buts.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!