Rick Bowmer Rick Bowmer / The Associated Press

Après avoir fracassé un autre record, Mikaël Kingsbury avait hâte de retourner sur les pentes pour faire ce qu’il fait de mieux.

Le skieur acrobatique de Deux-Montagnes a encore une fois été à la hauteur et il est demeuré parfait cette saison sur le circuit de la Coupe du monde de bosses en triomphant pour une deuxième fois en autant de soirs à Deer Valley, jeudi.

Un soir après avoir devancé les Américaines Hannah Kearney et Donna Weinbrecht au premier rang de tous les temps avec une 47e victoire en carrière, Kingsbury a complété le doublé dans l’Utah avec un autre sans-faute en super finale.

«Ça n’a pas été trop difficile de me lever ce matin pour skier, a raconté Kingsbury lors d’un entretien téléphonique avec La Presse canadienne. J’attendais ce soir pour célébrer, mais je suis brûlé et j’ai hâte de dormir!»

Kingsbury a remporté chacune des six épreuves du circuit de la Coupe du monde cette saison, ainsi que les sept dernières de l’hiver dernier, améliorant son propre record avec 13 victoires d’affilée.

En super finale, Kingsbury s’est imposé avec un score de 88,80. Il a été accompagné sur le podium par le Kazakh Dmitriy Reikherd (83,66), sur la deuxième marche, et l’Australien Matt Graham (82,37), sur la troisième.

«(Mercredi), je me sentais super bien en haut du parcours et j’ai retrouvé ces bonnes sensations-là aujourd’hui, a expliqué Kingsbury. J’ai bien contrôlé mes émotions. Les gars ont été très rapides en super finale, mais je ne me suis pas laissé impressionner par ça. J’étais confiant de pouvoir skier aussi à cette vitesse-là et de réussir mes sauts, même s’ils sont plus difficiles.

«Mentalement, c’est un état d’esprit que je vais vouloir retrouver aux Jeux olympiques. Ici, c’est une piste exigeante physiquement et mentalement. D’avoir été capable de bien faire sous pression, c’est un bon apprentissage.»

La dernière fois que Kingsbury n’a pas gagné sur le circuit de la Coupe du monde, c’était le 28 janvier 2017, à Calgary, quand il s’était contenté de l’argent. Graham l’avait alors battu.

Pour sa part, Reikherd a terminé quatre fois en deuxième position cette saison.

Leur prochaine tentative pour détrôner Kingsbury aura lieu dans sa cour, le 20 janvier à Mont-Tremblant.

«Je les ai habitués à un certain standard avec mes résultats, a dit Kingsbury au sujet de la pression qui vient avec le fait de participer à une épreuve devant ses parents et amis. Je veux bien faire, mais c’est une nouvelle piste et je n’ai pas d’attente. Ma saison est déjà incroyable. L’important, c’est aussi de garder de l’énergie pour le pré-camp olympique et les Jeux olympiques.»

Les skieurs canadiens Marc-Antoine Gagnon, Laurent Dumais, Kerrian Chunlaud, Gabriel Dufresne et Brenden Kelly n’ont pas été en mesure de se qualifier pour les finales. Ils ont terminé respectivement aux 19e, 21e, 43e, 45e et 50e échelons.

Philippe Marquis, de Québec, n’a pas participé à l’épreuve, lui qui a subi une déchirure du ligament croisé antérieur au genou droit, mardi, à l’entraînement.

Comme la veille, Andi Naude, Penticton, en Colombie-Britannique, a été la seule Canadienne à se qualifier pour la super finale chez les femmes. Elle a terminé en cinquième position avec un score de 77,62.

L’Américaine Jaelin Kauf a triomphé avec un score de 81,37, devant la Française Perrine Laffont (80,38) et sa compatriote américaine Morgan Schild (78,76). Laffont avait devancé Kauf et Schild la veille.

Les skieuses québécoises Justine Dufour-Lapointe, Audrey Robichaud et Chloé Dufour-Lapointe ont été exclues en finale, terminant respectivement aux huitième, 10e et 14e échelons. Maxime Dufour-Lapointe et Alex-Anne Gagnon ont été éliminées lors des qualifications. Elles se sont contentées respectivement des 25e et 30e rangs.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!