Steven Senne Steven Senne / The Associated Press

FOXBOROUGH, Mass. — Au cours de la dernière décennie, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont fait preuve de beaucoup de constance. Deux choses ressortent en particulier: Tom Brady au poste de quart et une participation au match de championnat de l’Américaine.

Brady tentera de mener son club à une septième participation consécutive à la demi-finale quand les Pats accueilleront les Titans du Tennessee samedi, dans un match du deuxième tour éliminatoire de la NFL.

La dernière semaine a été éprouvante avec les rumeurs de brouille entre Brady, l’entraîneur-chef Bill Belichick et le propriétaire Robert Kraft. Mais le vétéran quart n’a jamais douté de la capacité de ses coéquipiers de fermer leur esprit à toutes distractions.

«Nous avons un boulot à faire et nous savons ce qu’il est: jouer du football de haut niveau, a-t-il dit. Rien ne devrait nous empêcher de l’accomplir.»

Les Titans n’ont pas atteint la finale d’association depuis la saison 2002, mais ils se sentent revigorés à la suite de leur première victoire éliminatoire en 14 ans. Ils sont négligés par 13 points, mais ils aiment bien se retrouver dans cette position, selon le secondeur Derrick Morgan.

«Personne ne nous respecte. Personne ne s’attend à quoi que ce soit de notre part. Mais c’est correct. Nous n’avons pas connu beaucoup de succès au cours des 10 dernières années. Alors il est facile de nous regarder de haut. Nous devons nous prendre en mains et commencer à gagner des matchs. C’est comme ça que nous obtiendrons le respect qu’on désire.»

Afin de l’obtenir, ils devront stopper un quart-arrière pratiquement invincible à cette étape des éliminatoires. En 13 matchs de division, Brady montre un dossier de 11-2. Au cours de ces rencontres, il a amassé 3700 verges par la passe et 28 touchés. Il montre aussi une fiche de 6-1 en carrière contre les Titans, avec 13 touchés contre une interception.

Son vis-à-vis, Marcus Mariota, a été presque parfait en orchestrant le retour de son club la semaine dernière, comblant un déficit de 18 points pour vaincre les Chiefs de Kansas City, un record pour un match à l’étranger dans l’ère du Super Bowl. Mais depuis 2001, les quarts qui disputent leur premier ou deuxième match éliminatoire contre les Pats ont une fiche de 0-7.

«On ne peut se préoccuper que de ce que l’on peut faire, a déclaré Mariota. On a joué comme ça toute la saison. Tout le monde connaît des hauts et des bas, vous devez tout simplement maximiser vos opportunités.»

Les Pats sont l’équipe comptant le plus de joueurs ayant joué des matchs éliminatoires de tous les clubs impliqués cette saison, soit 41, dont 14 d’entre eux qui en ont disputé 10 ou plus. Avant le match contre les Chiefs, les Titans en comptaient seulement 18.

Belichick dirigera quant à lui un 37e match éliminatoire comme entraîneur-chef, ce qui lui permettra de prendre seul le premier rang à ce chapitre dans la NFL. Il est actuellement à égalité avec Tom Landry et Don Shula.

La journaliste de l’Associated Press Teresa Walker a contribué à cet article.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!