HONOLULU — Brian Harman n’a pas perdu sa touche entre deux îles à Hawaï, lui qui a inscrit un aigle à son dernier trou vendredi, lors d’une ronde de 63 (moins-7) qui lui a permis de passer au moins temporairement en tête à l’Omnium Sony.

Harman avait fait partie du dernier groupe à Kapalua la semaine dernière et avait conclu à égalité au troisième rang après une ronde finale survolée par Dustin Johnson. Sur un parcours complètement différent à Waialae, Harman a connu une belle séquence de trois oiselets consécutifs vendredi et a terminé sa journée avec un aigle au neuvième trou, une normale-5, après avoir envoyé son approche à 15 pieds de l’objectif.

Après 36 trous, Harman se retrouve à moins-13.

Chris Kirk, qui partageait la tête avec Harman après la première ronde, a toutefois connu quelques ennuis au cours de la journée. L’Américain a notamment envoyé sa balle dans le canal au neuvième trou et a commis un boguey, terminant sa ronde avec une carte de 67.

Kirk a été relégué trois coups derrière Harman, en compagnie de Zach Johnson (67), John Peterson (64), Tom Hoge (65) et la recrue Talor Gooch (66).

Le champion en titre Justin Thomas a terminé en force avec une finale oiselet-oiselet-aigle lors d’une ronde de 67. Il se retrouve à sept coups de Harman.

Corey Conners, de Listowel, en Ontario, a inscrit un score de 66 pour grimper à égalité au 37e rang à moins-4.

Mac Hughes, de Hamilton, a joué la normale pour une deuxième journée de suite, tandis que Ben Silverman, de Thornhill, en Ontario, a joué un coup sous la normale. Les deux Canadiens cependant pas été en mesure de se qualifier pour les rondes du week-end.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!