LAVAL, Qc — Adam Cracknell a enfilé deux buts face à son ancienne équipe, dont un en désavantage numérique, Zach Fucale a repoussé 27 tirs et le Rocket de Laval a tenu le fort en deuxième période pour défaire le Wolf Pack de Hartford 4-2, vendredi soir.

Acquis par le Canadien le 30 novembre dernier en retour de Peter Holland, Cracknell affrontait sa nouvelle équipe pour la première fois depuis son départ. En 18 matchs dans l’uniforme tricolore, l’attaquant a récolté 17 points, dont 10 buts.

Éric Gélinas et Matt Taormina ont également touché la cible du côté du Rocket, qui renouait avec la victoire à la suite d’une défaite de 5-1 aux mains des Comets de Utica, mercredi. Nikita Scherbak et Daniel Audette ont chacun récolté deux mentions d’aide au cours de la rencontre.

Cole Schneider et Ryan Sproul ont amorcé une remontée de deux buts pour le Wolf Pack en deuxième période, mais c’était trop peu trop tard. Marek Mazanec a quant à lui bloqué 16 rondelles.

Cracknell a rapidement donné le ton à la rencontre en trouvant le fond du filet après seulement 26 secondes en première période. Il s’agissait du but le plus rapide de l’histoire du Rocket, le précédent ayant été marqué après 28 secondes de jeu.

Posté au cercle gauche des mises en jeu, Gélinas a par la suite profité de la vision de Scherbak pour doubler l’avance des siens en avantage numérique.

Cracknell a une fois de plus fait mouche, mais cette fois-ci en désavantage numérique, quelques minutes avant que les deux équipes retraitent dans leur vestiaire.

Ce fut au tour du Wolf Pack de précipiter les choses au deuxième engagement. Après 35 secondes de jeu, Schneider a imité son ancien coéquipier et déjoué Fucale du côté gauche afin de réduire l’écart 3-1.

Sproul a menacé de nouveau pour le Wolf Pack en surprenant Fucale entre les jambières.

Taormina a toutefois mis fin à une disette personnelle en inscrivant son premier but depuis le 3 novembre, procurant une avance de 4-2 au Rocket.

La troupe de Sylvain Lefebvre accueillera les Penguins de Wilkes-Barrie/Scranton, samedi soir, à la Place Bell.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!