BOSTON — Rene Rancourt, qui interprète les hymnes nationaux aux matchs des Bruins de Boston depuis plus de 40 ans, prendra sa retraite à la fin de la saison.

C’est ce qu’ont annoncé les Bruins dans un communiqué de presse mercredi.

L’artiste originaire de Lewiston, au Maine, recevra un hommage spécial lors du dernier match des Bruins, le 8 avril contre les Panthers de la Floride.

Âgé de 78 ans et chanteur d’opéra de formation, Rancourt a d’abord commencé à chanter l’hymne national aux parties des Red Sox de Boston. Il a fait de même aux matchs des Bruins pendant la saison 1975-76.

«La réaction des fans, c’est merveilleux, a déclaré Rancourt lors d’une conférence de presse pendant le premier entracte.

«Chaque fois que je chante l’hymne national, j’imagine que c’est pour la dernière fois.»

Le 17 avril 2013, Rancourt a livré l’une de ses interprétations les plus mémorables.

À cette occasion, les Bruins accueillaient les Sabres de Buffalo lors du premier événement sportif à avoir lieu dans la capitale du Massachusetts après le double attentat du marathon de Boston, survenu deux jours plus tôt. Il avait alors entonné les premiers mots du «Star-Spangled Banner» avant de laisser les spectateurs prendre la relève.

«Rien ne s’approche de cela, a-t-il admis. J’étais terrifié à l’idée d’aller sur la patinoire. J’avais prévu arrêter de chanter au milieu de l’hymne (américain). J’avais peur d’agir de cette façon. La réaction a été incroyable.»

Après chaque interprétation, Rancourt a l’habitude de secouer le poing, près de sa taille, un geste que lui a inspiré Randy Burridge, un ancien attaquant des Bruins.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!