Barry Chin Barry Chin / The Associated Press

BOSTON — La direction des Bruins de Boston a profité de la visite du Canadien de Montréal, mercredi soir, pour rendre hommage à Willie O’Ree.

Un ancien joueur des Bruins, O’Ree est devenu le premier Afro-américain à prendre part à un match de la Ligue nationale de hockey, le 18 février 1958 au Forum de Montréal.

O’Ree, qui avait réalisé cet exploit même s’il était légalement aveugle d’un oeil, avait déclaré après le match avoir vécu le plus grand moment de sa vie, et qu’il s’en souviendrait pour le reste de ses jours.

O’Ree a participé à deux matchs avec les Bruins avant d’être cédé aux ligues mineures. Il est revenu avec l’équipe durant la saison 1960-61 et a récolté quatre buts et 14 points en 43 rencontres.

Il a ensuite été échangé au Canadien mais n’a jamais joué avec la formation montréalaise. Il a passé 13 saisons dans la Ligue de l’Ouest avant de prendre sa retraite en 1979.

Né le 15 octobre 1935 à Fredericton, au Nouveau-Brunswick, O’Ree a entamé sa carrière de hockeyeur avec les Frontenacs de Québec, dans la Ligue de hockey provinciale junior A du Québec, en 1954-55. Il avait alors inscrit 27 buts et 44 points en 43 rencontres.

Entre 1956 et 1959, O’Ree a également disputé 181 matchs avec les As de Québec, dans la Ligue de hockey du Québec. Il a amassé 44 buts et 96 points.

Il a aussi porté les couleurs des Canadiens de Hull-Ottawa pendant 28 matchs, entre 1960 et 1962.

O’Ree a participé à la mise en jeu protocolaire du match de mercredi. Par ailleurs, les joueurs des Bruins et du Canadien portaient un écusson pour commémorer ce 60e anniversaire.

Depuis 1998, O’Ree oeuvre à titre d’ambassadeur du Programme de la diversité de la LNH.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!