LAUSANNE, Suisse — Les responsables olympiques ont salué l’accord entre la Corée du Nord et la Corée du Sud pour unir leurs athlètes aux prochains Jeux d’hiver de Pyeongchang et ont promis l’annonce de «beaucoup d’autres initiatives excitantes» pour promouvoir l’unité coréenne ce week-end.

«Surveillez cet espace», a déclaré le porte-parole du Comité international olympique, Mark Adams, à l’Associated Press lors d’une interview, à la veille d’une réunion cruciale des délégations coréennes au siège du CIO à Lausanne. Il a refusé d’élaborer, disant que les décisions seraient dévoilées samedi.

Faisant allusion à l’accord de paix détaillé entre les pays rivaux annoncé jeudi par le ministère de l’Unification de la Corée du Sud, incluant une équipe conjointe au tournoi de hockey féminin, Adams a déclaré que c’était «génial … mais ce sont des discussions» — ce qui signifie que le CIO n’a pas encore donné son aval à l’accord.

«Je peux vous dire qu’il y aura aussi des initiatives beaucoup plus excitantes à venir demain (samedi)», a-t-il ajouté.

Dans l’éventualité où le CIO entérine l’accord, ce serait la première fois que les deux comités nationaux olympiques s’uniraient au sein d’une seule équipe

Certains ont soulevé des interrogation au sujet des détails de l’entente annoncée par les deux Corées, soulignant que cela donne à l’équipe de hockey unifiée un bassin de joueuses beaucoup plus grand que n’importe quelle autre équipe nationale.

Questionné sur la manière dont le CIO envisage de préserver l’intégrité du sport, Adams a révélé: «Il s’agit de circonstances exceptionnelles, et nous avons besoin de mesures exceptionnelles.»

«Il s’agit de l’esprit olympique, a ajouté Adams. Et l’esprit olympique concerne les nations en compétition, les athlètes en compétition, et nous ferons de notre mieux pour que cela envoie un signal que le sport peut rendre le monde meilleur.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!