Nick Wass Nick Wass / The Associated Press

WASHINGTON — Le Canadien a retrouvé un peu de mordant vendredi soir et un but de Paul Byron à mi-chemin en troisième période a permis à la formation montréalaise de vaincre les Capitals de Washington 3-2.

Byron a tranché à 10:41 du dernier tiers. Le tir sur réception de la ligne bleue de Jakub Jerabek a raté la cible, mais la rondelle est ressortie de l’autre côté. Max Pacioretty a habilement dévié la trajectoire du disque vers Byron, qui a surpris le gardien Philipp Grabauer. Ce dernier était encore déporté vers le mauvais côté à la suite du tir de Jerabek.

«Tous les trios ont bien joué, ont été responsables dans les deux sens de la patinoire, a affirmé l’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. On était tous déçus du dernier match, mais c’est plus encourageant ce soir. Il faut essayer de bâtir sur ces séquences-là.»

Pacioretty a réussi un doublé pour le Canadien (19-21-6), qui a mis fin à une série de trois revers (0-1-2). Pacioretty a ouvert la marque en avantage numérique et a inscrit un but d’assurance dans un filet désert qui a prouvé son utilité. Il totalise six buts à ses six dernières sorties.

Antti Niemi avait obtenu un troisième départ dans l’uniforme tricolore et il a stoppé 24 tirs. Après des séjours infructueux avec les Penguins de Pittsburgh et les Panthers de la Floride, il a signé une première victoire cette saison.

«Tout le monde est heureux pour lui, a dit Julien au sujet de Niemi. Tu vois à l’entraînement, dans sa manière de travailler, il a une bonne attitude et les atouts d’un bon gardien. Il a connu un début de saison difficile en allant d’une place à l’autre, mais il est bien ici et tout le monde est content, incluant les entraîneurs.»

John Carlson et Lars Eller ont touché la cible pour les Capitals (28-15-4), qui n’ont qu’une victoire à leurs quatre dernières rencontres (1-2-1). Grubauer a repoussé 23 lancers.

Le Canadien reprendra le collier samedi soir, quand il accueillera les Bruins de Boston. Il s’agira du troisième affrontement entre les deux équipes en huit jours. Les Bruins ont gagné les deux premiers, dont un en fusillade.

Même s’ils sont reconnus pour leurs vedettes offensives, Grubauer s’est rapidement imposé comme l’une des étoiles de la soirée. Le gardien allemand a réussi un arrêt acrobatique en première période face à Byron, saisissant la rondelle avec le gant renversé en plongeant vers sa droite.

Grubauer a aussi profité de la clémence de Dame chance au cours du match. Il a vu Brendan Gallagher toucher le cadre du filet en échappée tard en deuxième période, puis Alex Galchenyuk l’a imité à deux reprises dans un court intervalle en troisième période. Artturi Lehkonen s’est aussi buté au démon métallique lors du dernier tiers, alors qu’il était fin seul devant le gardien.

Il aura fallu un tir parfait comme celui de Pacioretty en avantage numérique en deuxième période pour le battre, ou encore un bond favorable de la bande comme sur le but de Byron.

Niemi a été moins occupé en général que son vis-à-vis. Il a stoppé un bon tir de Chandler Stephenson en début de rencontre, puis a frustré coup sur coup Evgeny Kuznetsov et Andre Burakovsky en fin de troisième période. Il a aussi joué de chance, alors que Burakovsky a atteint deux fois le poteau au cours de la rencontre.

Carlson a battu Niemi en deuxième période alors que le gardien finlandais avait la vue voilée. Il a fait mouche pendant une punition à Jonathan Drouin pour conduite antisportive. L’attaquant du Canadien avait été envoyé au cachot après qu’il eut échangé quelques mots avec le juge de ligne Jonny Murray, qui venait de le chasser d’une mise en jeu.

Pour sa part, Eller a marqué pendant la dernière minute de jeu à l’aide d’un puissant tir sur réception, mais le Canadien a été en mesure de fermer la porte.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!