Dita Alangkara Dita Alangkara / The Associated Press

MELBOURNE, Australie — Il lui a fallu près de quatre heures mais Rafael Nadal est passé en quarts de finale à Melbourne, dimanche, battant Diego Schwartzman 6-3, 6-7 (4), 6-3 et 6-3.

Le favori espagnol a défait l’Argentin en trois heures et 51 minutes, grâce notamment à sept bris.

À l’horizon: le Croate Marin Cilic, sixième tête d’affiche. Il a vaincu l’Espagnol Pablo Carreno Busta 6-7 (2), 6-3, 7-6 (7) et 7-6 (2), obtenant sa 100e victoire en Grand Chelem.

«C’était une bonne bataille. J’étais soulagé d’avoir pu obtenir un bon jeu décisif à la fin», a souligné le vainqueur des Internationaux des États-Unis en 2014.

Cilic a avoué qu’il n’était pas au courant qu’il avait atteint le plateau des 100 victoires.

«Ma 300e victoire en carrière est survenue à Flushing Meadows en 2014, alors c’en est une belle. J’espère pouvoir continuer mon parcours ici et obtenir trois autres victoires.»

Le Bulgare Grigor Dimitrov, troisième tête de série, a prévalu 7-6 (3), 7-6 (4), 4-6 et 7-6 (4) aux dépens de Nick Kyrgios, de l’Australie.

Chez les dames, la Danoise Caroline Wozniacki a écarté la Slovaque Magdelana Rybaricova, 6-3 et 6-0. C’est la première fois depuis 2012 qu’elle atteint les quarts de finale aux Internationaux d’Australie.

Après un match difficile au second tour — elle avait dû sauver deux balles de match pour se tirer d’affaire au troisième set — la Danoise a dit qu’elle «avait joué au tout pour le tout» et qu’elle n’avait rien à perdre.

Elle a remporté ses deux matchs en deux manches depuis et affrontera au prochain tour Carla Suarez Navarro, qui est venue de l’arrière 4-1 pour battre Anett Kontaveit en trois manches de 4-6, 6-4, 8-6.

Après avoir rencontré quelques difficultés sur son parcours jusqu’à présent, Wozniacki, qui a atteint les demi-finales à Wimbledon l’an dernier, a dominé son match de quatrième tour. Elle a même tenté un coup hors du commun entre les jambes de sa partenaire.

«Je crois que vous pouvez dire que mon niveau de confiance est très élevé», a-t-elle déclaré lors d’une entrevue sur le terrain suite à sa performance.

Wozniacki pourrait retourner au sommet du classement mondial si elle réussissait à atteindre les demi-finales, le tout combiné à quelques autres résultats favorables.

Elle n’a jamais mis la main sur un titre du Grand Chelem mais s’est inclinée à deux reprises en finale des Internationaux des États-Unis — en 2009 face à Kim Clijsters et en 2014 devant Serena Williams.

Elina Svitolina, de l’Ukraine, a eu raison de la Tchèque Denisa Allertova, 6-3 et 6-0.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!