MONTRÉAL — L’Impact de Montréal a bonifié sa formation avec deux nouveaux milieux de terrain: Saphir Taïder, joueur désigné, ainsi que Jeisson Vargas, un Chilien de 20 ans.

Taider est âgé de 25 ans. Il est Français mais à l’international, il représente l’Algérie. Son pacte est de trois ans, dont deux en vertu d’un prêt de Bologne. Il y a une option du club montréalais pour 2021.

Vargas est embauché pour 2018, avec une option de deux ans et demi.

On s’attend à ce qu’ils aient des rôles importants dans un groupe remodelé par le nouvel entraîneur engagé en novembre, le Français Rémi Garde.

Les nouveaux venus ont été présentés aux médias lundi au Centre Nutrilait, en compagnie du gardien Clément Diop et de quatre défenseurs, Jukka Raitala, Raheem Edwards, Michael Petrasso et Zakaria Diallo.

Taïder, habituellement défensif, remplace le milieu de terrain porté vers l’attaque Blerim Dzemaili, qui va retourner avec Bologne après seulement six mois à Montréal, pour être plus près de sa famille. Le président de l’Impact, Joey Saputo, est le chef de la direction du Bologne FC.

Taider a dit que Dzemaili lui a parlé favorablement de l’Impact, ce qui a aidé à le convaincre de se joindre à l’équipe de la MLS.

«J’aurais pu rester en Europe, mais je suis venu pour remporter des trophées, a dit Taïder. Je n’ai pas eu cette chance encore.»

L’ancien capitaine Patrice Bernier, qui a pris sa retraite après la dernière saison, lui a remis un chandail de l’Impact avec le chiffre 8, le numéro qu’il avait.

«C’est un excellent ajout, a dit Garde. Saphir est à la fois jeune et expérimenté, vu ses années en Europe. Il a joué pour certains des clubs les plus réputés de la Serie A. Je suis certain qu’il a tous les atouts pour devenir l’un des meilleurs joueurs de la MLS.»

Taider a disputé sept saisons dans la plus haute division italienne, inscrivant 10 buts et 18 points, en 162 matches. Il a aussi marqué cinq fois pour les Fennecs, en 42 matches.

Concernant Vargas, Garde a dit qu’il a «de vraies habiletés pour dribbler et tirer. Je pense qu’il a une grande capacité de progresser, et aussi un profil de joueur qui sera très utile à l’équipe.»

Parmi les nouveaux visages, seul Diallo a franchi le cap de la vingtaine, à 31 ans, mais le Français a un gabarit de six pieds trois qui sera le bienvenu, au centre de la défense.

Diallo prend la place de Laurent Ciman, échangé au Los Angeles FC en retour d’Edwards et Riatala.

Diop, 24 ans, a été réclamé du Galaxy de Los Angeles. Il devrait amorcer la saison comme réserviste d’Evan Bush.

Petrasso, un Torontois de 22 ans, devrait batailler pour du temps de jeu avec Chris Duvall, du côté droit.

«C’est spécial pour moi d’être à la maison au Canada, a dit Petrasso, qui jouait avec les Rangers de Queen’s Park, en Angleterre. Tous mes amis et ma famille auront la chance de venir me voir jouer.»

Petrasso connaissait déjà quelques joueurs de l’Impact qui, comme lui, ont joué pour le Canada à l’international: Edwards, Samuel Piette et Anthony Jackson-Hamel.

Edwards, 22 ans, et Raitala, 29 ans, jouent tous les deux du côté gauche.

L’Impact va s’entraîner au Stade olympique mardi matin avant de s’envoler dès l’après-midi pour la Floride, où le camp va se poursuivre durant une semaine.

Le Stade olympique, Las Vegas et une fois de plus la Floride seront à l’agenda pour le reste du camp.

L’Impact va entamer la saison régulière le 4 mars, à Vancouver.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!