PARIS — Dans l’espoir de rétablir sa réputation, Michel Platini a décidé de déposer un appel devant la Cour européenne des droits de l’homme.

Platini, l’ex-joueur étoile français qui a été suspendu par le comité d’éthique de la FIFA pour des fautes financières alors qu’il était le président de l’organisation, a mentionné à l’Associated Press dans un échange de courriels qu’il souhaitait toujours voir sa suspension être renversée.

L’ex-président de l’UEFA avait initialement été suspendu pour huit ans en décembre 2015. Le comité d’éthique a déterminé qu’il n’était pas autorisé à accepter un montant de 2 millions $ en salaire rétroactif qui lui avait été versé en 2011 pour le travail qu’il avait exécuté entre 1998 et 2002 à titre de conseiller à l’ex-président de la FIFA Sepp Blatter.

Cette sanction a été réduite à six ans par le comité d’appel de la FIFA, puis à quatre par le Tribunal arbitral du Sport (TAS). Le Français âgé de 62 ans a ensuite présenté son dossier à la Cour européenne des droits de l’homme, située à Strasbourg, le mois dernier.

«Je veux que justice soit faite. Je n’ai rien fait de mal, a martelé Platini dans son courriel. Je veux rétablir ma réputation. En déposant cet appel devant la Cour européenne des droits de l’homme, je veux contester toutes les sanctions qui ont été imposées par la FIFA et le TAS. Je n’abandonnerai pas.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!