THE CANADIAN PRESS

Le Comité olympique canadien dira aux athlètes qui participent aux Jeux d’hiver de Pyeongchang qu’il y a de nouvelles paroles en anglais de l’Ô Canada pour rendre l’hymne plus neutre en ce qui a trait au genre. Cette modification n’a toutefois aucune répercussion sur les paroles de la version française.

Que les athlètes se souviennent ou non de ces nouveaux mots en anglais au milieu de l’euphorie de la conquête d’une médaille d’or est une autre affaire.

«Mon objectif, et je suis très à l’aise avec cette affirmation, ce n’est pas seulement de remporter la médaille, mais de monter sur le podium et de chanter l’hymne national», a déclaré Jesse Lumsden, freineur en bobsleigh.

«Je peux vous le jurer, les paroles de cet hymne national ont été enracinées en moi depuis 36 ans. Je ne me souviendrai pas de ce changement, je suis désolé pour tous ceux que je pourrais offenser.»

Le 31 janvier, le Sénat canadien a adopté le projet de loi C-210, modifiant les paroles officielles de l’«Ô Canada» en anglais d’«un vrai amour de la patrie anime tous tes fils», pour une version plus inclusive, soit «un vrai amour de la patrie nous anime tous.»

Le COC a confirmé que les athlètes seront mis au courant de cela dans les prochains jours.

Le pilote de bobsleigh Justin Kripps doute également se souvenir des nouveaux mots.

«J’évalue les chances que je m’en souvienne de minces à nulles. Heureusement, ce ne sont que quelques mots, a déclaré Kripps. Quand je chante, je me contente de marmonner car j’ai une voix terrible.»

Les Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang, en Corée du Sud, se mettront officiellement en branle vendredi avec la cérémonie d’ouverture.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!