AP Marc-André Fleury et Sidney Crosby

PITTSBURGH — Les Penguins ont gâché le retour à Pittsburgh de leur ancien coéquipier Marc-André Fleury, en signant une victoire de 5-4 contre les Golden Knights de Las Vegas, mardi soir.

Fleury, triple vainqueur de la coupe Stanley avec les Penguins, affrontait son ancienne équipe pour la première fois au PPG Paints Arena depuis qu’il a été sélectionné par les Golden Knights au repêchage d’expansion l’été dernier. En décembre, Fleury, qui a repoussé 33 tirs, avait eu le dessus 2-1 face à ses anciens coéquipiers, à Las Vegas.

Evgeni Malkin et Phil Kessel ont déjoué Fleury au troisième engagement pour permettre aux Penguins de se forger une avance de 5-2. Malkin, qui a enfilé un cinquième but en six matchs, est devenu le cinquième joueur de l’histoire de l’équipe à marquer 30 buts lors de six saisons différentes.

Jake Guentzel, Ryan Reaves et Ian Cole ont également trompé la vigilance du portier québécois du côté des Penguins, qui ont signé une cinquième victoire en six rencontres.

Matt Murray, l’ancien substitut de Fleury à Pittsburgh, a réalisé 21 arrêts pour avoir le dessus aux dépens de son mentor.

William Karlsson a inscrit son 28e but de la saison lors d’un avantage numérique pour les Golden Knights. James Neal, qui a lui aussi disputé quatre saisons dans l’uniforme des Penguins, a récolté son 23e filet. Ryan Carpenter et Jonathan Marchessault ont redonné de l’espoir aux visiteurs en troisième période, portant la marque à 5-4. Les Golden Knights, qui se trouvent au sommet de l’Association de l’Ouest, ont remporté 20 de leurs 28 dernières rencontres.

Fleury a été sélectionné par les Penguins au premier rang total en 2003. Il détient les marques d’équipes pour les matchs disputés, les victoires et les jeux blancs.

Matt Murray a pris le relais quand Fleury s’est blessé à l’aube des séries de 2016. Murray a aidé les Penguins à mériter une quatrième coupe Stanley, devenant plus tard le gardien numéro un.

Au printemps dernier, Fleury savait que ses jours avec les Penguins étaient comptés, mais il ne voulait pas causer une distraction. Pittsburgh tentait de devenir le premier club en près de 20 ans à soulever la coupe pour une deuxième année de suite.

Lors du repêchage des Golden Knights, les équipes pouvaient protéger un gardien, mais les joueurs ayant une clause de non-échange devaient être mis à l’abri. Fleury a laissé tomber sa clause du genre, permettant aux Penguins de protéger Murray.

Il a ensuite vécu ses derniers moments avec les Penguins.

Fleury a repris le poste de numéro un quand Murray s’est blessé en s’échauffant, avant le premier match des séries. Il a remporté neuf matches, aidant à écarter Columbus et Washington avant le retour de Murray au troisième tour, contre Ottawa.

L’organisation a présenté un vidéo en hommage à Fleury durant la première pause publicitaire. Le cerbère est demeuré stoïque devant son filet, admirant ces meilleurs moments avec les Penguins. Les partisans lui ont offert une ovation et ont fait résonner son nom dans l’amphithéâtre. Ému par l’accueil chaleureux des partisans, le gardien a versé quelques larmes.

Note aux lecteurs: Correction lead. Changement formulation

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!