CLUJ-NAPOCA, Roumanie — Irina-Camelia Begu a battu la Torontoise Katherine Sebov 6-2 et 6-4 et la Roumanie a défait le Canada 3-1 à la Fed Cup, dimanche.

L’équipe canadienne devra donc disputer une rencontre de barrage en avril dans l’espoir de conserver sa place au sein du Groupe mondial II.

Begu a eu raison de la Canadienne en une heure et 25 minutes. La Roumaine, 37e à la WTA, a enregistré son premier bris de service en lever de rideau pour donner le ton au match. Malgré une poussée de Sebov à la deuxième manche alors qu’elle est parvenue à égaler la marque à 3-3, Begu a été dominante durant tout le match.

La Roumanie va disputer une rencontre de barrage pour le Groupe mondial I en avril prochain.

Sebov, qui avait fait ses débuts en Fed Cup l’an dernier lors des rencontres du Groupe I de la zone des Amériques, a subi sa première défaite en simple à la Fed Cup. Sa fiche totale est maintenant de quatre gains et deux revers.

Le Canada a évité le blanchissage en gagnant la rencontre du double. En effet, Gabriela Dabrowski (Ottawa) et Zhao ont eu le meilleur contre les Roumaines Ana Bogdan et Raluca Olaru 4-6, 6-1 et 10-6.

«Nous savions que ce serait difficile. Ce fut au moins l’occasion pour notre équipe de jouer à un très haut niveau et devant une importante foule, a mentionné le capitaine du Canada, Sylvain Bruneau. C’est ce genre d’expérience qui permettra à notre jeune équipe de grandir pour de futures rencontres.»

Le Canada doit donc participer à une rencontre de barrage du Groupe mondial II les 21 et 22 avril pour tenter de conserver sa place pour 2019.

Le tirage pour déterminer ses adversaires aura lieu mardi. Une victoire permettrait au Canada de figurer dans le Groupe mondial II l’an prochain, tandis qu’une défaite le rétrograderait aux compétitions du Groupe I de la zone des Amériques.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!