Cimon Parent/Impact de Montréal

MONTRÉAL — Toutes les équipes sont optimistes à l’aube d’une nouvelle saison. Ça vaut pour l’Impact de Montréal, qui fera figure de négligé en 2018.

Même si son entraîneur-chef, Rémi Garde, admet que ses effectifs sont plutôt minces après un hiver de changements, six semaines de camp d’entraînement et une fiche de 3-1-1 en matchs préparatoires, l’Impact s’apprête à lancer sa saison régulière, dimanche, contre les Whitecaps de Vancouver, avec beaucoup d’optimisme.

«Avec un nouveau groupe d’entraîneurs et de nouveaux joueurs, on se sent un peu comme si on repartait de zéro, a déclaré mardi le milieu de terrain Samuel Piette. L’équipe doit par contre être prête, car le championnat commence dimanche et ça n’arrêtera pas. J’ai confiance en notre personnel.»

L’Impact a fait table rase après une décevante saison de 11-17-6, congédiant l’entraîneur-chef Mauro Biello une année après qu’il eut mené l’équipe en finale de l’Est de la Major League Soccer. Garde, ancien entraîneur-chef de l’Olympique lyonnais, a reçu le mandat de remettre l’effectif en forme, le rajeunir et le rendre plus efficace en défense.

Les joueurs affirment qu’ils sont en meilleure condition physique cette saison et aiment ce qu’ils ont vu jusqu’ici du système défensif plus serré. Ils sont aussi plus jeunes, en partie grâce aux départs à la retraite de Patrice Bernier et Hassoun Camara et à la transaction qui a fait passer le défenseur Laurent Ciman au Los Angeles FC.

L’Impact a aussi perdu les services du milieu de terrain Blerim Dzemaili, retourné au FC Bologne, mais ils ont obtenu en retour un solide milieu en Spahir Taïder. L’arrière-gauche Ambroise Oyongo a quitté pour Montpellier, tandis que le jeune et talentueux Ballou Tabla s’est retrouvé au sein du FC Barcelone.

Plusieurs nouveaux joueurs se sont joints à la formation, dont l’arrière-droit canadien Michael Petrasso, l’ex-ailier droit du Toronto FC Raheem Edwards, ainsi que le milieu offensif chilien de 20 ans Jeisson Vargas.

Garde espère aussi que l’Impact mettra sous contrat le seul joueur qu’il a sélectionné au dernier repêchage, au troisième tour, le milieu de terrain Ken Krolicki. L’équipe a échangé ses deux premiers choix contre 350 000 $ US en allocations.

«C’est la parité dans cette ligue d’année en année, a déclaré le gardien Evan Bush. L’an dernier, le Fire de Chicago avait été pressenti pour occuper les bas-fonds et il a connu toute une saison. Chaque année, des équipes relèvent le défi et il n’y a pas de raison pour que nous ne le fassions pas.»

Le onze partant pourrait être constitué de Bush devant le filet, de Zakaria Diallo et Victor Cabrera en défense centrale, accompagnés de Chris Duvall ou Petrasso à droite, et de Daniel Lovitz ou du nouveau venu Jukka Raitala à gauche. Au milieu de terrain se trouveraient Piette, Taïder et le buteur Ignacio Piatti. À l’avant, Edwards sur l’aile droite, Vargas au milieu et Matteo Mancosu en attaque.

Marco Donadel et Michael Salazar font également partie de l’équation.

La profondeur est par contre source d’inquiétudes, surtout en raison des blessures subies par l’attaquant Anthony Jackson-Hamel (déchirure aux ischio-jambiers) et le défenseur central Kyle Fisher (fracture du tibia). On a dû également aider Diallo à quitter le terrain à l’entraînement, mardi, à la suite d’une chute.

Un porte-parole de l’Impact a mentionné qu’il n’y avait aucune confirmation quant à la blessure de Diallo et s’il allait rater des matchs. Certains médias parlent d’une déchirure du tendon d’Achille, ce qui pourrait le tenir à l’écart du jeu pendant des mois.

Diallo avait pris la place de Ciman en défense centrale. Les seuls autres centres-arrières en santé sont Cabrera et le jeune Thomas Meilleur-Giguère, bien que Raitala soit en mesure de jouer au milieu du terrain.

Garde a dit qu’il avait une idée de quoi aura l’air sa formation partante, mais qu’il se réservait le droit de changer d’avis d’ici dimanche.

L’entraîneur a également admis qu’il n’avait pas été en mesure d’attirer tous les joueurs qu’il avait ciblés cet hiver, mais qu’il s’attendait à mettre une équipe gagnante sur le terrain. Il tentera d’y ajouter du talent lors de la fenêtre de transferts estivale.

Le début de saison promet d’être particulièrement difficile, alors que six des huit premiers duels seront livrés en territoire adverse, où il est historiquement difficile de gagner en MLS.

«C’est le début d’une longue saison, alors ce premier match est très important, a souligné Garde. Pas seulement parce qu’il s’agit du premier, mais parce qu’il nous permettra également de nous mesurer à un adversaire de la ligue, même si nous en avons eu un aperçu dans les rencontres préparatoires contre Chicago, Philadelphie ou New York (City).»

Garde a indiqué que l’équipe ne nommerait pas un nouveau capitaine en remplacement de Bernier, mais que quelques joueurs porteront le brassard en cours de saison.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!