Adrian Wyld / La Presse Canadienne

Erik Karlsson est resté un Sénateur d’Ottawa une fois la date limite des échanges terminée, et il espère être associé à eux pendant longtemps.

Le défenseur étoile était au coeur de bien des rumeurs, mais on pense que les Sénateurs ne sont jamais passés près d’une transaction.

Le double gagnant du trophée Norris peut devenir joueur autonome sans compensation après la saison 2018-19.

«Je suis ici depuis longtemps, a dit Karlsson, qui joue dans la capitale fédérale depuis ses débuts dans la Ligue nationale, en 2009-10. J’en ai fait mon chez-moi et ce sera toujours le cas. Quand le temps viendra, j’espère qu’il y aura encore une place pour moi.»

Le joueur de 27 ans n’avait jamais fait l’objet de murmures d’échange, et il n’a pas trouvé ça très agréable.

«Ç’a été très stressant pour moi et ma famille, a dit Karlsson. Ma femme est à mi-chemin d’une grossesse, et nous venons tout juste d’acheter une maison à Ottawa. Je n’ai jamais voulu quitter.

«C’est l’aspect ‘affaires’ du hockey, et je n’ai pas de contrôle là-dessus. Entendre son nom aussi souvent dans les rumeurs, c’est stressant et c’est déplaisant. Je suis très heureux ici et je l’ai toujours été.»

Le d.g. Pierre Dorion a dit qu’il compte lui offrir une prolongation de contrat le 1er juillet, si le Suédois fait encore partie de l’organisation.

Karlsson estime être au sommet de sa forme depuis décembre, lui qui, l’été dernier, a subi une opération pour réparer des tendons déchirés au pied gauche.

«Je veux essayer de connaître la meilleure fin de saison possible, en plus d’aider les jeunes joueurs à se sentir autant à l’aise que possible, dit Karlsson. Il y a eu beaucoup de changements ces derniers temps, et je suis sûr que ce sera la même chose à l’approche de l’été. Où ça va nous mener, je ne le sais pas. Je ne veux pas spéculer, alors il n’y a pas de raison pour moi de s’en faire en ce moment.»

Karlsson totalise 42 points en 56 matches cette saison, ayant fourni cinq buts et 37 mentions d’aide.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!