John Bowman, Chip Cox et Shea Emry : la plupart d’entre vous connaissez bien ces vedettes défensives. Aujourd’hui, attardons-nous à ceux dont le nom et le numéro sont encore flous. Qui sont ces autres joueurs qui contribuent aux récents succès de la défensive des Alouettes?

Alan-Michael Cash (plaqueur défensif)
En plus d’avoir probablement le nom le plus sympathique de l’équipe – après Bo Bowling évidemment –, Cash est en train de prouver à plusieurs qu’il peut être une véritable peste pour les lignes de l’attaque adverse. Comme on dit dans le jargon du football : «il a tout un moteur». Pas pour rien que les Alouettes ont renvoyé le vétéran Aaron Hunt chez lui plus tôt cette année. Sans doute pour faire de la place à Cash dans l’alignement.

Le produit de l’Université North Carolina State aurait pu jouer dans la NFL mais il a été jugé trop compact à sa position. Jim Popp a, comme toujours, reniflé la bonne affaire et Alan-Micheal s’avère être une autre belle trouvaille du DG.

Kenny Ingram (Secondeur)
Vous le connaissez peut-être mieux comme «le grand numéro 43». Cette tour de 6 pieds 5 pouces et 235 livres n’a pas les statistiques les plus flamboyantes depuis le début de la saison, mais effectue du boulot plus qu’honnête dans le nouveau système du coordonnateur Jeff Reinebold. Lorsqu’on aligne ce dernier au bout de la ligne défensive, les longs bras d’Ingram sont souvent bien pratiques pour bloquer les lignes de passes du quart-arrière opposant.

Billy Parker (demi de coin)
Même si Parker est relativement connu, le travail du vétéran n’est certainement pas assez souligné. Billy porte tous les chapeaux depuis qu’il est avec les Oiseaux : il a évolué à toutes les positions. Il a aussi montré beaucoup de leadership sur la défensive lorsque celle-ci était décimée par les blessures l’an dernier. Si la tertiaire des Alouettes est un bateau, Parker en est l’ancre depuis quatre ans.

J’ai bien l’impression que le numéro 17 est de ces joueurs dont on ne remarquera l’importance que lorsqu’il ne sera plus dans l’alignement.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!