PEORIA, Ariz. — Les Mariners de Seattle effectueront un retour vers le passé en 2018 en renouant avec Ichiro Suzuki.

La formation de la Ligue américaine a conclu une entente d’une saison, mercredi, avec le Japonais de 44 ans, après que plusieurs des voltigeurs de l’équipe eurent subi des blessures. Suzuki, qui a passé un examen médical à Seattle lundi, touchera un salaire de 750 000$, auquel pourraient s’ajouter des bonis totalisant 1,25 million $.

Ben Gamel est au rancart pendant au moins un mois en raison d’une élongation d’un muscle oblique, Mitch Haniger est ennuyé par une blessure à une main et Guillermo Heredia complète sa rééducation après avoir subi une opération à une épaule pendant l’entre-saison.

Suzuki a passé ses 11 premières saisons dans les Ligues majeures avec les Mariners et a été élu recrue de l’année et joueur le plus utile à son équipe en 2001. Il a remporté le championnat des frappeurs dans la Ligue américaine en 2001 et de nouveau en 2004.

Il a remporté un Gant d’Or comme voltigeur de droite lors de chacune de ses dix premières campagnes. Pendant le même intervalle, il a aussi mérité un «Silver Slugger Award» chaque année pour récompenser ses talents de frappeur.

Suzuki a été échangé aux Yankees de New York à mi-chemin de la saison 2012. Il a passé les trois dernières années avec les Marlins de Miami. En carrière, Suzuki affiche une moyenne au bâton de ,312 et totalise 3080 coups sûrs.

De ce total de coups sûrs, Suzuki en a amassé 2533 avec les Mariners, dont 262 en 2004, un record des Ligues majeures qui tient le coup.

«L’addition d’Ichiro nous donne un autre voltigeur athlétique et polyvalent, a affirmé le directeur général Jerry Dipoto dans un communiqué.

«Son incroyable éthique de travail, sa préparation et sa force de concentration viendront améliorer l’environnement de l’équipe à bien des égards. Il n’y a aucun doute qu’il est l’un des plus grands joueurs de l’histoire du baseball et son incontestable présence représente un ajout de grande valeur, autant sur le terrain que dans le vestiaire.»

Les retrouvailles entre Suzuki et les Mariners ne sont pas sans rappeler celles de Ken Griffey fils avec la même équipe, en 2009. Le retour de Griffey fils a rapporté des dividendes en 2009 mais s’est terminé en queue de poisson un an plus tard.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!