DRUMMONDVILLE, Qc — Le Canadien Filip Peliwo a dû travailler d’arrache-pied avant de venir à bout du Colombien Alejandro Gomez 6-3, 4-6 et 6-3 au premier tour du Challenger de Drummondville, mardi soir.

Peliwo, de Vancouver, semblait se diriger vers une victoire relativement facile lorsque de trop nombreuses fautes directes l’ont forcé à disputer une manche ultime. Les joueurs se sont alors échangé des bris avant que Peliwo ne ravisse le service de son rival, qui occupait le 70e échelon mondial en 2014, avant de sceller l’issue de la rencontre.

Ses compatriotes Pavel Krainik, de Toronto, et Benjamin Sigouin, de Vancouver, n’ont pas eu autant de chance.

Krainik, qui est âgé de 26 ans, a été éliminé 3-6, 7-5 et 6-2 après un peu moins de deux heures de jeu par l’Allemand Dominik Koepfe. Pour sa part, Sigouin a plié l’échine 1-6, 6-2 et 4-6 devant le Sud-Africain Nicolaas Scholtz.

Dans les autres duels en simple, le Français Gleb Sakharov a déclaré forfait contre son compatriote Constant Lestienne en raison d’une blessure, alors que l’Américain Jared Hiltzik, un joueur issu des qualifications, a éliminé l’Espagnol Nicola Kuhn, une des vedettes de la prochaine génération de l’ATP.

En double, Frank Dancevic, de Niagara Falls, en Ontario, et Adil Shamasdin, de Toronto, ont solidement amorcé leur parcours en indiquant la sortie aux Américains Evan King et Nathan Pasha en deux manches de 6-1 et 6-4.

Le Montréalais Taha Baadi et Chih Chi Huang, de Port Moody, en Colombie-Britannique, se sont cependant inclinés face aux Américains Nathaniel Lammons et Alex Lawson.

Le Challenger de Drummondville est le dernier d’une série de trois tournois disputés au Québec en février et en mars. L’épreuve, dotée d’une bourse de 75 000 $, est disputée du 10 au 18 mars au Tennis intérieur René-Verrier, à Drummondville.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!