TORONTO — Voici les cinq moments marquants du match disputé samedi soir au Air Canada Centre entre le Canadien de Montréal et les Maple Leafs de Toronto:

Jonathan Drouin frappe à la porte deux fois plutôt qu’une

Le centre du premier trio, Jonathan Drouin, a passé bien près d’ouvrir la marque, deux fois plutôt d’une. Avec moins de cinq minutes d’écoulées au premier engagement. Drouin, qui connaît présentement une séquence de trois matchs avec au moins un point, a profité du travail de Mike Reilly pour décocher un premier tir de qualité vers Curtis McElhinney. Posté au cercle droit des mises en jeu, il a, quelques secondes plus tard, menacé de nouveau avec un puissant tir frappé, qui a toutefois raté la cible.

Charlie Lindgren, de héros à zéro

Charlie Lindgren, qui a connu quelques difficultés au cours des derniers matchs, connaissait un bon début de match, jusqu’à ce que William Nylander vienne jouer les troubles-fêtes, alors que les Maple Leafs profitaient de l’avantage d’un homme. Quelques instants avant que Nylander donne les devants aux Leafs, Lindgren venait de sauver les meubles, effectuant un spectaculaire déplacement latéral vers la droite afin de bloquer du bout de la mitaine le tir de Tyler Bozak, laissé complètement seul dans l’enclave. En quelques secondes, le cerbère du Tricolore est passé de héros à zéro. Après avoir remporté la mise en jeu en territoire adverse, Nylander a refilé le disque au défenseur Jake Gardiner, qui lui a ensuite servi une superbe passe lui permettant d’enfiler son premier but en 13 rencontres, grâce à un tir des poignets.

Kasperi Kapanen rapide comme l’éclair

Kasperi Kapanen est un joueur reconnu pour sa rapidité et les joueurs du Canadien l’ont appris à leurs dépens dès la troisième minute de jeu de la deuxième période. Alors qu’il se trouvait au fond de son territoire, Travis Dermott a tenté de relancer l’attaque des Leafs en effectuant une longue passe à Kapanen, qui se trouvait déjà en zone neutre. Kapanen n’a pas eu besoin de plus de deux coups de patin pour faucher Noah Juulsen pour s’amener seul devant Charlie Lindgren. Il a par la suite servi une belle feinte à Lindgren afin de doubler l’avance des siens.

L’indiscipline fait mal au Tricolore

La troupe de Mike Babcock a profité du troisième avantage numérique offert par le Canadien pour se forger une avance de 3-0. Avec moins de deux minutes à faire au deuxième tiers, Michael McCarron, qui effectuait un retour dans la formation pour la première fois depuis le 7 novembre, s’est retrouvé au cachot après avoir atteint Connor Brown au visage avec son bâton. Nazem Kadri, qui se trouvait dans l’enclave, a battu Charlie Lindgren en faisant dévier parfaitement le tir de Mitch Marner dans le coin supérieur droit. Il s’agissait de son septième but en neuf matchs. Un dur coup encaissé par le Tricolore et par Lindgren, qui avait multiplié les arrêts spectaculaires et les acrobaties pour garder son équipe dans le coup.

Le deuxième trio du Canadien brille malgré les déboires

Les joueurs du deuxième trio du Canadien, piloté par Jacob de La Rose, ont effectué un travail colossal, mais n’ont toutefois pas été en mesure de profiter des quelques opportunités en or dont ils ont bénéficié. Artturi Lehkonen, qui connaît ses meilleurs moments de la saison avec une récolte de trois buts en deux matchs, et Alex Galchenyuk ont tous les deux raté de superbes chances et n’ont pas été en mesure de tromper la vigilance de Curtis McElhinney. Lehkonen a enfilé un total de sept tirs au but, tandis que Galchenyuk a dirigé six tirs vers la cage adverse. Au deuxième engagement, Lehkonen a obtenu la meilleure chance de la soirée. Étant laissé seul dans l’enclave, il a d’abord tenté de dévier la passe du numéro 27 et a sauté sur son propre retour de lancer pour tenter d’inscrire le premier but du Canadien, mais sans succès.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!