MONTRÉAL — Voici cinq moments marquants du match disputé lundi soir au Centre Bell entre les Panthers de la Floride et le Canadien de Montréal.

Un seul tir, mais un de qualité

Pendant les neuf premières minutes de jeu du match, les Panthers ont été limités à un seul tir au but, mais ce tir, obtenu pendant la quatrième minute de jeu, a sérieusement testé l’ex-Panther Antti Niemi. De son territoire et en tournant sur lui-même, Keith Yandle a effectué une passe qui s’est retrouvée directement sur la lame du bâton d’Evgenii Dadonov, qui s’était blotti derrière les défenseurs Jeff Petry et Mike Reilly. Du centre de la patinoire, Dadonov a pu se présenter seul devant Niemi, mais ce dernier n’a jamais bronché et stoppé le tir de sa jambière droite. Dadonov a bénéficié d’une deuxième échappée, tard au deuxième vingt, sans plus de succès.

Gala de boxe: Canadien 2 Panthers 0

Le match de hockey qui prenait place au Centre Bell a été interrompu par un mini gala de boxe pendant la première partie, un volet que les hommes de Claude Julien ont dominé. Dans le premier duel, à 6:04, Nicolas Deslauriers a mérité une décision aux dépens d’Aaron Ekblad, qui avait rudoyé Charles Hudon en zone centrale. À peine deux minutes plus tard, ce fut au tour de Michael McCarron de signer une victoire, celle-là par mise hors de combat contre Alexander Petrovic, qui a dû retraiter au vestiaire. Petrovic est revenu à temps pour le début de la période médiane.

McCarron et Petry aident les Panthers

Les spectateurs ont dû attendre jusqu’à la 19e minute de jeu de la première période pour voir un but. Il a été l’oeuvre des Panthers, qui ont reçu l’aide de deux joueurs du Tricolore. Michael McCarron a d’abord été incapable de maîtriser une passe pas commode de Jeff Petry en zone du Canadien, permettant à Aaron Ekblad de s’emparer de la rondelle. Après s’être avancé d’une dizaine de pieds, le défenseur des Panthers a servi une tasse de café à Petry, malgré une rondelle bondissante, et il a déjoué Antti Niemi d’un tir du revers dans la partie supérieure droite après une belle feinte.

Un rare but de Jacob de la Rose annulé

Pour une fois que le Canadien répliquait à un but de l’adversaire, la technologie est venue gâcher ce moment de plaisir. Seulement 17 secondes après le but d’Aaron Ekblad, Jacob de la Rose croyait avoir marqué son 4e filet de la saison, après un beau jeu d’Artturi Lehkonen. L’entraîneur-chef des Panthers, Bob Boughner, a cependant utilisé son droit de contestation à bon escient alors que la reprise a montré que de la Rose était hors-jeu après qu’il eut reçu la passe de Lehkonen à l’entrée de la zone des Panthers.

Un désavantage numérique qui ne cède rien

Les Panthers se sont présentés au Centre Bell avec le quatrième désavantage numérique le plus efficace dans la LNH depuis le 22 novembre, et les joueurs du Canadien ont sans doute compris pourquoi au deuxième vingt. Malgré trois opportunités avec un homme en surplus, les joueurs de Claude Julien ont été totalement tenus en échec, ne récoltant que trois tirs en direction de Roberto Luongo. D’ailleurs, pendant cette deuxième période, Luongo n’a reçu que huit tirs pendant que Antti Niemi était mis à l’épreuve en 19 occasions, sans flancher une seule fois.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!