Patrick Semansky Patrick Semansky / The Associated Press

COOPERSTOWN, N.Y. — Le Temple de la renommée du baseball a annoncé qu’il n’utilisera plus le logo du «Chief Wahoo» sur les plaques des nouveaux membres ayant porté les couleurs des Indians de Cleveland.

Les dirigeants du panthéon ont affirmé dans un communiqué émis mercredi qu’ils étaient «en accord avec les impressions du commissaire» et qu’ils reconnaissaient «les changements de perception de la société au sujet des logos représentant les Autochtones dans le baseball».

L’ancien frappeur de puissance des Indians Jim Thome a été élu en janvier et a affirmé qu’il souhaitait voir le logo en «C» sur sa plaque quand elle sera dévoilée en juillet. Thome a dit que c’était «la bonne chose à faire».

Le Baseball majeur a annoncé plus tôt cette année que le logo du «Chief Wahoo» n’apparaîtra plus sur les uniformes des Indians à compter de la saison 2019. Cette décision a été prise après des discussions entre le commissaire Rob Manfred et le propriétaire de l’équipe, Paul Dolan.

Des groupes d’Autochtones et de partisans manifestaient à l’extérieur du stade des Indians avant leur match d’ouverture depuis plusieurs années, affirmant que le «Chief Wahoo» était une représentation offensante de leur culture.

Le Temple de la renommée a indiqué que même si le logo du «Chief Wahoo» apparaissait sur la plaque d’Early Wynn et ailleurs dans le musée, il ne sera plus utilisé sur les nouvelles plaques.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!